BOSIO famille

Père Lachaise - 45ème division et Montparnasse - 7ème division
lundi 28 octobre 2013
par  Philippe Landru

Ce nom de famille caractérise plusieurs artistes de la même famille dont il convient de restituer à chacun ses oeuvres.

- Le baron François-Joseph BOSIO (1768-1845) était un sculpteur monégasque, ancien élève de Pajou.

Il travailla d’abord en Italie pour des églises, puis fut ensuite recruté par Vivant Denon en 1808 qui lui confia la réalisation de bas-reliefs pour la colonne de la Grande Armée Place Vendôme à Paris et pour être le portraitiste de Napoléon Ier et de sa famille. Il devint ensuite professeur à l’École des Beaux-Arts de Paris : nombre de ses élèves firent carrières, tels les frères Dantan, Marochetti, Raggi, Barye, Durey... Il était membre de l’Institut.

Parmi ses oeuvres majeures figurent, pour ne citer que la capitale, la statue équestre du roi Louis XIV pour la Place des Victoires, le quadrige de La Paix conduite sur un char de triomphe couronnant l’arc de Triomphe du Carrousel, ou encore l’Apothéose de Louis XVI de la chapelle Expiatoire.

Dans le domaine funéraire, il intervint peu, mais on lui doit néanmoins le profil de la tombe de Massena, au Père Lachaise (28ème division).

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (45e division).

Son frère, Jean François BOSIO (1764-1827), est bien moins connu : ancien élève de David, il fut peintre professeur de dessin à l’école polytechnique. On lui doit des aquerelles, de la peinture d’histoire et des compositions religieuses.

Le fils de ce dernier, Astyanax-Scévola BOSIO (1793-1876), dit Bosio Le Jeune, fut lui aussi sculpteur, élève de son oncle. Il abandonna une carrière militaire pour l’art, et débuta au Salon de 1831. Ses oeuvres plutôt académiques ornent les musées.

Dans le domaine du funéraire, on lui doit l’ensemble des sculptures, bustes et bas-reliefs de la tombe Crozatier, dans la 49ème division du Père Lachaise (dont le buste ruiné de Mme Crozatier).

Père et fils sont inhumés dans la 7ème division du cimetière Montparnasse.

Dans ce caveau reposent également, parmi la descendance, d’autres artistes :

- Le peintre André-Amédée CHARPENTIER-BOSIO (1822-1884), gendre du précédent.
- Le peintre Louis Gaston CHARPENTIER-BOSIO (1858-1923), fils du précédent, peintre de figures et de paysages.
- La peintre Julia CHARPENTIER-BOSIO (1866-1931), épouse du précédent.
- L’architecte Ernest CHARPENTIER-BOSIO (1859-1945).


Retour vers le Père Lachaise
Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires