BUDAPEST : cimetière de Farkasrét (Farkasréti temető)

Visité en août 2004
jeudi 10 mai 2018
par  Philippe Landru

Si à Budapest le cimetière de Kerepesi est l’un des plus beaux cimetières de la planète, il n’est pas la seule nécropole de la ville.

Le cimetière de Farkasrét est situé à Buda, dans le quartier de Farkasrét et fut ouvert en 1894. Il est remarquable pour la vue spectaculaire qu’il offre sur la ville.

Il comprend de nombreuses tombes de célébrités hongroises, et demeure le lieu d’inhumation préféré des acteurs et autres artistes (chanteurs d’opéra, musiciens, peintres, sculpteurs, architectes, écrivains, poètes). Il contient aussi les sépultures de plusieurs scientifiques, académiciens et sportifs. Pour la plupart, leur notoriété ne dépasse que peu les frontières du pays.

Les tombes sont souvent décorées de sculptures remarquables, comme au Kerepesi, même si sa dimension monumentale est moinsmarquée. Le cimetière a été aménagé avec des espaces verts dans les années 1950, quand il reçut l’apparence et l’espace qui sont les siens aujourd’hui. La salle mortuaire et la nouvelle chapelle ont été construites dans les années 1980, sur des plans d’Imre Makovecz.

Pendant l’ère socialiste, les obsèques religieuses étant interdites au cimetière Kerepesi, il devint le seul lieu pour ceux qui désiraient une cérémonie d’enterrement religieuse.

Comme au Kerepesi, la végétation occupe une large place, ce qui contribue évidemment au charme du lieu. Dans un pays très nationaliste, les couleurs du drapeau hongrois apparaissent sur de nombreuses tombes. Ca et là se trouvent également un certain nombre de fejfa, stèle gravée en bois de style typiquement hongrois.

JPEG - 82.8 ko
fejfa

Petite promenade dans le patrimoine funéraire du cimetière



Célébrités : les incontournables...


La grande célébrité du lieu est évidemment le compositeur Béla BARTÓK, depuis son transfert en 1988 du Ferncliff cemetery de Hartsdale (Etats-Unis).

Les célébrités hongroises ont une notoriété limitée en dehors du pays. La page Wikipédia du cimetière permet d’en découvrir les principales.

Deux autres célébrités sont néanmoins connues à l’étranger :

- Le compositeur Zoltán KODÁLY (1882-1967). Ethnomusicologue et pédagogue en musique, il donna notamment son nom à une méthode d’enseignement de la musique, codifiée par des disciples de sa pensée pédagogique nommée plus tard la méthode Kodály. Ami de Bartók, il fut l’un des professeurs de Solti. Kodály a créé une œuvre chorale très importante. La sculpture sur sa tombe est de Pál Pátzai.

- Sir Georg SOLTI (1912-1997) : chef d’orchestre hongrois, naturalisé britannique, il l’une des personnalités les plus influentes du monde musical du XXe siècle. En 1937, Toscanini fit de lui son assistant au Festival de Salzbourg. En 1939, à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, les pogroms en Hongrie contraignirent Georg Solti à s’exiler en Suisse. En 1946, il devint directeur du Staatsoper de Munich. S’ensuivirent divers engagements à l’opéra de Francfort ainsi qu’au Royal Opera House de Covent Garden. En 1970 commença avec le Chicago Symphony Orchestra une collaboration fructueuse qui dura jusqu’en 1989. La discographie de Sir Georg Solti totalise plus de 250 enregistrements, et il fut l’artiste le plus souvent récompensé lors des cérémonies des Grammys. Parmi ses enregistrements légendaires figure la première Tétralogie wagnérienne en stéréo à partir de 1958 pour Decca, qui marqua à jamais l’histoire du disque et aussi celle de l’interprétation wagnérienne. Sa tombe se trouve près de celle de Bartók.


Merci à Marie Beleyme pour le complément photo.


Commentaires

Navigation

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?