LOUIS-NOËL (Hubert Noël Louis : 1839-1925) et DÉCHIN Jules (1869-1947)

Cimetière parisien de Montrouge
mardi 16 février 2016
par  Philippe Landru

LOUIS-NOËL (Hubert Noël Louis : 1839-1925) suivit les cours de sculpture de Jouffroy à l’école des beaux-arts de Paris. Il débuta au Salon en 1863. Artiste particulièrement productif, il exposa très régulièrement de nombreux bustes et statues, portraits de personnages historiques, de contemporains et de saints, en particulier dans la région de Boulogne-sur-Mer.

Originaire de Lille, Jules DÉCHIN (1869-1947) fut l’élève de Henri Chapu et Pierre Cavelier à l’École des Beaux-Arts de Paris puis lauréat du Prix de Rome en 1898. Il devint par la suite l’élève de Louis-Noël, dont il épousa la fille. Il se fit connaître par les très nombreux Monuments aux morts qu’il réalisa dans le Nord de la France, en particulier le soldat agonisant (ou Poilu mourant) qui fut énormément reproduit.

Ils reposent ensemble dans le caveau familial au cimetière parisien de Montrouge


LES ŒUVRES FUNÉRAIRES DE LOUIS-NOEL



A Paris


au Père Lachaise

- Le médaillon Dugoujon (71ème division)
- Le médaillon de Melle Clairon (19ème division)
- Le buste d’Arsène Houssaye (4ème division)
- Le buste de Félix-Charles Berthélémy (56ème division)


En France


- Le médaillon du docteur Dusart au cimetière d’Arras (62)

- Le buste d’henri de Mallortie au cimetière d’Arras (62)

- Le priant de Mgr Lobbedey dans la cathédrale de Boulogne-sur-Mer (62)

- Le médaillon d’Henriette Lionel-Royer au cimetière de Fontenay-aux-Roses (92)

- Le buste en marbre du sénateur Devaux à Saint-Omer (62)


LES ŒUVRES FUNÉRAIRES DE JULES DÉCHIN



En France


- Le médaillon de François Anselme Péan au cimetière des Lilas (93).

- Le médaillon du sculpteur Mathon au cimetière d’Arras (62)


Commentaires