PRÉAULT Auguste (Antoine Augustin Préault : 1809-1879)

Père Lachaise - 49ème division
jeudi 20 septembre 2018
par  Philippe Landru

Sculpteur et médailleur français, il compte parmi les figures majeures du mouvement romantique. Elève de David d’Angers, il fréquenta toute l’élite de son temps mais ne parvint jamais à s’imposer dans « l’art officiel » (il ne put rentrer aux Beaux-Arts, ce qui le priva du prix de Rome, et fut systématiquement refusé au Salon jusqu’en 1848) : le traitement plastique et les sujets convoqués par Préault ne correspondaient pas aux valeurs défendues par l’Académie des beaux-arts, incarnée par le jury. Préault éprouva ainsi de véritables difficultés financières et matérielles. Après la Révolution de 1848, il parvint à s’imposer. Pendant les années 1860-1879, il honora de nombreuses commandes privées, notamment pour des ouvrages de sculptures funéraires. Pendant les évènements de la Commune, sa maison et son atelier brûlèrent sous les flammes et les explosions. De nombreuses œuvres furent entièrement détruites.

Son œuvre la plus connue est le Silence sur la tombe Roblès.


SES ŒUVRES FUNÉRAIRES



A Paris


au Père Lachaise

- Le médaillon en marbre « Le Silence » sur la tombe de Jacob Roblès (7ème division).
- Le médaillon en bronze sur la tombe de Laure Roblès (7ème division).
- Les médaillons en bronze de la tombe Meurice (26ème division).
- Le médaillon en bronze Desnoyers (55ème division).
- Le médaillon en bronze Morin (61ème division).
- Le médaillon en bronze Tullie-Blum (90ème division).

au cimetière Montmartre

- Le médaillon et le bas-relief de Philibert Rouvière (le second est grossièrement signé Dalou) (26ème division).
- Le buste et le médaillon d’Aglaé Didier (27ème division).

au cimetière Montparnasse

- Le profil en bronze de Paul Huet (3ème division).


En France


- La statue et le bas-relief en bronze d’Aristide Ollivier au cimetière Saint-Lazare de Montpellier (34).
- Le médaillon en bronze de la tombe Mickiewicz au cimetière de Montmorency (95).


A l’étranger


- La statue et le médaillon en bronze de la tombe Falcoianu au cimetière Bellu de Bucarest (Roumanie).


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires