MAUVES-SUR-HUISNE (61) : cimetière

Visité en décembre 2012
lundi 21 janvier 2013
par  Philippe Landru

La personnalité du petit cimetière de Mauves est l’académicien Jean-Baptiste DUREAU de la MALLE (1742-1807).

Littérateur français, traducteur de Tacite, Salluste et Tite-Live, il se consacra tout entier aux lettres et fit de sa maison le rendez-vous des écrivains de son temps. Il avait entrepris la traduction de Tite-Live. Il fut nommé par Bonaparte député de l’Orne, membre du Corps législatif en 1802, puis devint académicien en 1804.

Mauves devint la patrie adoptive du célèbre Académicien, où il se fixa après s’être porté acquéreur, en 1783, du domaine de Landres.

Si l’académicien repose bien à Mauves, sa dernière demeure fut une source de confusion dans la littérature spécialisée : selon Moiroux (repris par Gabrielli), l’académicien fut inhumé dans la 11ème division du Père Lachaise, plus précisément dans le bosquet Dellile. Falip ne le cite pas : il est possible qu’entre temps, Dureau de la Malle ait été transféré à Mauves-sur-Huisne. Paul Bauer, en revanche, l’indique par erreur avec son fils, Adolphe (1777-1857), qui lui repose toujours sous une stèle en deuxième ligne de la 12ème division. Soit Dureau de la Malle ne fut jamais inhumé au Père Lachaise, soit il le fût, en auquel cas il fut transféré postérieurement à Mauves.

Dans ce même caveau repose, sans que je sois parvenu à faire le lien clair entre les deux familles, Camille TAFFANEL, marquis de la JONQUIERE (1819-1897), qui fut préfet de l’Aude.

Profitons de l’évocation du père pour présenter son fils : Adolphe DUREAU de la MALLE (1777-1857). Tout comme son père, il fut un peu un « touche-à-tout », mais son terrain de prédilection alla à la géographie et au naturalisme. Les très nombreux ouvrages dont il fut l’auteur lui valurent d’entrer en 1818 à à l’Académie des inscriptions et Belles-Lettres. Il mourut sans descendance. Bien que mort à Mauves, il repose dans la 12ème division du Père Lachaise, tout près de Géricault.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?