VIGO Jean (1905-1934)

Bagneux - 29ème division
dimanche 24 février 2008
par  Philippe Landru

Fils de l’anarchiste Eugène Bonaventure de Vigo, dit Miguel Almereyda (anagramme de : Y a de la merde) (1883-1917), mort en prison étranglé par son lacet dans des circonstances jamais élucidées, et qui est inhumé dans cette même tombe, Jean Vigo vécut une jeunesse difficile qui eut une influence sur la détérioration de son état de santé. Sa très brève carrière de cinéaste (faite de quatre films, dont l’Atalante et Zero de conduite) est inversement proportionelle à l’influence qu’il eut sur le cinéma français, en particulier sur François Truffaut. Il se dégage de son œuvre un très fort sentiment libertaire d’où la critique des inégalités sociales est sous-jacente.


Retour vers le cimetière parisien de Bagneux


Commentaires