BEAUREGARD- L’EVÊQUE (63) : église Saint-Etienne

visité en août 2019
dimanche 19 avril 2020
par  Philippe Landru

La commune fut connue, durant une grande partie du Moyen Âge et durant la période moderne, pour avoir été un lieu de résidence ou de villégiature des évêques de Clermont. Le château des évêques fut démoli en 1797.

Ceci explique la présence dans l’église paroissiale, somme toute assez petite, de deux plaques se faisant face, indiquant qu’ici se trouvent les cœurs et les entrailles de deux évêques de Clermont-Ferrand :

- ceux de l’académicien français MASSILLON. Carditaphe à Beauregard-l'Evêque
- ceux de Guillaume DUPRAT (1507-1560), qui fut évêque de Clermont de 1530 à 1560. Il accueillit favorablement le concile de Trente et favorisa la pénétration des Jésuites dans le royaume de France. Il leur confia son hôtel de Clermont, à Paris, pour qu’ils y fondent un collège - appelé collège de Clermont (1550) - dont les bâtiments sont occupés aujourd’hui par le collège de Louis-le-Grand.


Commentaires

Logo de Jules R.
BEAUREGARD- L’EVÊQUE (63) : église Saint-Etienne
mardi 21 avril 2020 à 15h27 - par  Jules R.

pas n’importe qui ce guillaume Duprat ! fils de cardinal, à notre époque où ce qualificatif prête à sourire, faisant penser à un bâtard ou à un « pistonné », ce n’était pas la même chose à son époque où le népotisme règnait.
son père ? juriste éminent, dont la carrière l’ amènera à être premier président au parlement de Paris, négociateur de l’abrogation de la pragmatique sanction, devint le précepteur du duc d’Angoulème : François I°. eh oui, ça aide. après son veuvage, il se fit religieux et recueilli entre ses mains pour des raisons stratégiques et politiques, un grand nombre d’évêchés dont celui de Sens. il devint donc cardinal, fit construire le château de Nantouillet (édifice admirable mais en mauvais état, situé sous l’axe d’atterrissage des pistes de Roissy)- où il mourut. il fut enterré dans la cathédrale de Sens. les restes de son tombeau existent encore. c’est donc normal que son fils recueillit l’héritage de son oncle en tant qu’evêque de Clermont. ah j’oubliais, son cousin germain, Thomas Bohier, fut le constructeur du château de Chenonceau. pas rien, n’est ce pas.
Jules R.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?