SAANEN (Suisse) : cimetière

visité en août 2017
mercredi 20 juin 2018
par  Philippe Landru

Saanen est une commune du canton de Berne. Elle est surtout connue pour abriter la station de ski de Gstaad, repaire huppée de la jet set internationale ! Pendant que les exilés fiscaux vont y respirer l’air d’un entre-soi discret, ou alterner soirées people et ski, votre serviteur va, comme à son habitude, y dénicher des tombes !

Compte tenu de la clientèle, on aura compris que la masse prolétarienne ne domine pas dans le très propret cimetière. Il se trouve dans le centre de la commune, a proximité de l’église Saint-Maurice (XVe siècle), aujourd’hui protestante.

Parmi les privilégiés de cette petite nécropole figure le playboy multimillionnaire Gunter SACHS (1932-2011). Il fut surtout connu pour avoir épousé en 1966 Brigitte Bardot (pour la séduire, il lui avait envoyé plus de 10 000 roses par hélicoptère). Ils divorcèrent en 1969. C’est durant cette courte union que Gainsbourg enregistra Je t’aime… moi non plus avec Bardot : Gunter Sachs menaça immédiatement de poursuites en justice. Le disque ne sortit pas et ce fut la rupture sentimentale entre les deux interprètes. Se sachant atteint de la maladie d’Alzheimer, il se suicida à l’âge de 78 ans.

Sur un livre ouvert en bronze figure, outre son identité, une citation du philosophe écossais T. Carlysle qui peut se traduire de la manière suivante « Une bonne et noble personne qui a vécu avec nous ne peut pas nous être enlevée. Il laisse une trace lumineuse derrière ces étoiles éteintes dont les terriens voient encore l’image après des siècles ».

Entre ses allées, tracées au cordeau, les tombes sont très simples. Stèles en bois ou en pierre, elles offrent un véritable conservatoire des activités régionales et de ses symboles : chalet, édelweiss, travail du bois… L’ensemble est abondamment fleuri de fleurs fraiches et multicolores. La plupart de ces stèles porte une marqué d’identification du défunt : une habitation, un loisir...


Commentaires

Logo de cp
SAANEN (Suisse) : cimetière
mercredi 20 juin 2018 à 20h20 - par  cp

Sur Gunter SACHS on pouvait porter un regard un peu dédaigneux de par son existence hédoniste d’héritier prospère, limite d’enfoiré mondain, mais il est sorti en beauté en écrivant une lettre poignante sur l’emprise croissante de la maladie sur son esprit et notamment comment lui qui parlait très bien plusieurs langues n’arrivait plus à trouver ses mots dans aucune d’entre elles quand il côtoyait les gens. Stoïque, un pistolet lui permit de résoudre le problème...

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?