CHÂTEAU-D’OEX (Suisse) : cimetière

visité en août 2017
vendredi 29 septembre 2017
par  Philippe Landru

Château-d’Oex est l’une des dernières communes de la Suisse romande : à quelques kilomètres, c’est la cossue Gstaad qui commence, et donc la Suisse alémanique.

Le petit cimetière se trouve en fond de vallée, le long de la route principale : il est particulièrement bucolique, entouré par des prés verts et les montagnes qui entaillent l’horizon.

JPEG - 41.7 ko
Loin des robinets urbains, une manière champêtre de se procurer de l’eau.

La plupart des stèles sont humbles, taillées grossièrement dans la pierre et répondent par leur forme aux reliefs environnants.

Contre un mur, d’anciennes stèles constituent un petit patrimoine lapidaire rural.

Une seule œuvre : un médaillon sur la tombe d’un médecin offert « par ses amis et ses malades ».

Un monument simple commémore « les 600 soldats de l’armée britannique hospitalisés dans cette commune de 1916 à 1918 ». 11 d’entre-eux furent inhumés dans ce cimetière avant leur transfert.

C’est dans ce cadre verdoyant où il possédait un chalet que repose l’acteur britannique David NIVEN (1910-1983). Ironiquement, ce Franco-Écossais (sa mère était française) fut considéré comme la figure emblématique du « gentleman anglais » au cinéma. David Niven était connu pour son flegme et son attitude élégante en toute circonstance.
Figure majeure du cinéma des années 1950 et 1960, on retient notamment ses interprétations dans Le Tour du monde en quatre-vingts jours, Les Canons de Navarone, Les 55 Jours de Pékin, Casino Royal, Mort sur le Nil, Le Cerveau, La Panthère rose ou encore Tables séparées pour lequel il reçut l’Oscar du meilleur acteur.

On trouve également la tombe d’Hugues Cerezole (1916-2001), qui fut l’ordonnance du général Henri Guisan de 1953 à 1957. Ce dernier, qui repose à Pully, fut durant la Seconde Guerre mondiale le général commandant en chef de l’armée suisse.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?