JOFFO Joseph (1931-2018)

Père Lachaise - 62me division
jeudi 10 janvier 2019
par  Philippe Landru

Né d’un père coiffeur et d’une mère violoniste, immigrés russes, dernier d’une famille de sept enfants, il passason enfance dans le XVIII arrondissement de Paris, dans le quartier de Montmartre. Sous l’Occupation allemande, il dut fuir Paris en 1942 avec son frère plus âgé, Maurice, pour se réfugier en zone libre. Il rentra à Paris à la fin de la guerre et retrouva le reste de sa famille, sauf son père qui avait été déporté.

Il reprit avec ses frères le salon familial.

Joseph Joffo se mit à l’écriture en racontant ses souvenirs d’enfance durant l’occupation allemande dans son premier roman, Un sac de billes, publié en 1973 ; roman couronné par l’Académie française. Cet ouvrage devint une référence dans de nombreuses écoles, pour illustrer l’Occupation et la Shoah auprès des enfants. Joseph Joffo avait lui-même donné de nombreuses conférences dans des établissements scolaires, pour sensibiliser les jeunes aux dangers de l’antisémitisme et du racisme. Un sac de billes a été adapté au cinéma par Jacques Doillon en 1975, puis par Christian Duguay en 2017.

D’autres romans témoignages suivirent comme (Anna et son orchestre). Ses romans auraient, selon certains sources, été remaniés par des nègres littéraires tels que Patrick Cauvin ou Guy Benhamou.

Sa tombe se trouve en bordure de l’allée qui sépare la 62ème de la 61ème division.


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires