DE LATTRE de TASSIGNY Jean (1889-1952)

Cimetière de Mouilleron-en-Pareds (85)
mardi 21 juin 2016
par  Philippe Landru

Blessé quatre fois au cours de la Première Guerre mondiale, il servit ensuite au Maroc de 1921 à 1926. Chef d’état-major de la Ve armée en Alsace, il prit la tête de la 14e division d’infanterie avec laquelle il se distingua dans la région de Rethel. Il fut arrêté pour avoir protesté contre la violation de la zone libre, condamné à dix ans de prison, mais réussit à s’évader et rejoignit Alger. Il conduisit en 1944 la Ière armée française de Saint-Tropez au Rhin et au Danube et signa, le 8 mai 1945 pour la France, l’acte de reddition des armées allemandes à Berlin. Inspecteur général de l’armée en juillet 1945, il prit les fonctions de commandant en chef des forces terrestres de l’Union occidentale dans le cadre du traité de Bruxelles (1948). Haut-commissaire et commandant en chef en Indochine (1950-1952), il y rétablit la situation des forces de l’Union française. Il reçut le maréchalat à titre posthume. Il était Compagnon de la Libération.

Il repose dans son village natal auprès de son épouse, Simonne Calary de Lamazière (1906-2003), qui fut maire de Mouilleron-en-Pareds de 1956 à 1977 et l’auteur de trois ouvrages sur son mari, et de leur fils, l’officier Bernard De Lattre de Tassigny (1928-1951), qui fut tué en Indochine.


Merci à Patrick Bihannic pour les photos.


Commentaires

Logo de lajeanne jean pierre
DE LATTRE de TASSIGNY Jean (1889-1952)
mardi 30 août 2016 à 22h04 - par  lajeanne jean pierre

il retablie la situation en indochine ah bon ?!!!!!