ASTIER DE LA VIGERIE (d’) Emmanuel (1900-1969)

Cimetière d’Arronville (60)
lundi 9 novembre 2015
par  Philippe Landru

Grand résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, il fonda le mouvement de résistance Libération-Sud et le journal Libération, puis devint, en novembre 1943 et jusqu’en septembre 1944, commissaire à l’Intérieur de la France libre. Après la création du Gouvernement provisoire de la République française en juin 1944, il en devint ministre de l’Intérieur mais démissionna très vite. Il fut l’auteur du texte de la chanson La Complainte du partisan [1], écrite à Londres en 1943. Il a été fait compagnon de la Libération, tout comme ses deux frères François et Henri.

Devenu député après-guerre, il fut l’un des « compagnons de route » du PCF, puis un gaulliste de gauche.

Avec lui repose son épouse en secondes noces Loubov Krassine (+1991), nièce de Diaghilev et fille de Leonid Krassine, révolutionnaire bolchévique [2].

Inhumé en pleine terre, sa tombe est quasiment illisible. La tombe qui lui est contiguë est celle du fils de son épouse [3], le journaliste Jean-François Bergery.


[1A ne pas confondre avec le Chant des partisans.

[2Qui repose lui dans le cimetière officiel au pied du Kremlin à Moscou.

[3D’un premier mariage avec le diplomate vichyste Gaston Bergery.


Commentaires