NÉAC (33) : cimetière

visité en août 2012
mardi 3 février 2015
par  Philippe Landru

C’est autour de l’église que se trouve le très petit cimetière de Néac, en plein milieu des vignobles (Pomerol est la commune limitrophe !).

On ira débusquer là-bas, sur une tombe d’où son identité est quasiment illisible, l’un des barons du Gaullisme [1] : Olivier GUICHARD (1920-2004).

Après des études de droit, lettres et sciences politiques, et s’engagea dans les campagnes de France et d’Alsace (1944-45). Chargé de mission du RPF (1947-51), il succéda à Georges Pompidou comme chef de cabinet du général De Gaulle pendant la « traversée du désert ». Elu député de la Loire-Atlantique en mars 1967, il fut successivement ministre de l’Industrie (67-68) du Plan et de l’Aménagement du territoire (68-69) de l’Éducation nationale (69-72) de l’Aménagement du territoire (72-74) et ministre d’État Garde des Sceaux (76-77). Il fut aussi maire de La Baule (71-95), président du Conseil régional des Pays-de-Loire (76) et conseiller d’État (78). Son nom avait été évoqué à plusieurs reprises pour Matignon .

Ministre de l’Aménagement du Territoire, il s’est vu reprocher d’avoir trop fortement favorisé l’aménagement routier aux dépens des transports collectifs. Il fut l’un des principaux promoteurs de l’Arc atlantique, communauté de 32 régions littorales, de l’Écosse à l’Andalousie, régions Périphériques Maritimes de l’Union européenne, ayant pour but de créer un lobby atlantique face au recentrage de l’Europe vers l’est.

Il repose avec son père, Louis GUICHARD (1893-1979), qui fut capitaine de corvette et le directeur du cabinet de l’Amiral Darlan.

Sa soeur repose sous un autre tombeau aux allures de calvaire du cimetière.


[1Pour le coup, il était vraiment baron, ayant hérité du titre d’un ancêtre baron d’Empire !


Commentaires

Logo de cp
NÉAC (33) : cimetière
mardi 3 février 2015 à 18h43 - par  cp

Dans la mémoire collective politique, Guichard et Chaban sont de ceux que les gens classeront « ministres du général » alors qu’à leur grand dépit ils ne l’ont jamais été !

Une raison commune aurait été une vie personnelle un peu agitée les rendant incompatibles avec une invitation à la table de tante Yvonne, allergique aux divorcés et aux adultères. Alors que Guichard s’est affiché de longue date avec l’unique Daisy de Gallard qu’il a fini par épouser, sa femme étant décédée en 1982 ; d’une piqure de guêpe dans ses vignes.

Madame de Gaulle avait Louis Joxe et Roger Frey dans ses petits papiers, mais elle ignorait leur vie de bâton de chaise ! Pauvre baron Olivier, Marie, Maurice Guichard, si fidèle…

Chaban était supposé avoir une vie privée trépidante, dénoncée par des lettres anonymes, évoquant ses fesses « duveteuses » vues dans le Bordeaux-Paris, en plus avec un homme ! Tante Yvonne n’aimait pas ça, le Général gloussait. Mais surtout lui reprochait d’avoir été ministre de la IV ème république, alors qu’il jouait les agents doubles justement pour le général ! Un ingrat…

Logo de Aiaccinu
NÉAC (33) : cimetière
mardi 3 février 2015 à 12h38 - par  Aiaccinu

Baron ! baron ! quelle solennelle imbécillité. Et le papa baron-copain-complice du « sympathique » Darlan. L’assassinat du dit personnage est attribué à De Gaulle par une bonne partie de la droite extrême et de l’extrême droite, sans le début de la moindre preuve. Et « l’affaire » est pliée et bien pliée, réglée, finie !
Etant d’une famille de résistants, une famille qui a souffert, je n’ai aucune indulgence, aucun respect pour ceux qui ont de près ou de loin des liens avec les personnages de ce régime. Aucune indulgence pour ceux d’hier, pour ceux d’aujourd’hui ,pour ceux de demain !

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?