Transfert des descendants de Theodor Herzl

Source : Ambassade de France - 20 septembre 2006
dimanche 3 février 2008
par  Philippe Landru

Les dépouilles mortelles de Paulina et Hans Herzl, les deux enfants de Theodor Herzl qui sont enterrés au cimetière juif de Bordeaux en France, seront transférées la semaine prochaine en Israël et inhumées à Jérusalem.

Dans son testament, explique le Haaretz, Theodor Herzl demandait à être enterré avec sa famille proche dans l’Etat juif, une fois que celui-ci aurait été créé.

Or, si les parents et la sœur d’Herzl ont été inhumés à ses côtés, le transfert des dépouilles de ses deux enfants aînés s’était heurté jusque-là à de nombreux obstacles, notamment religieux. En effet, Hans s’était converti au christianisme. Il s’est aussi donné la mort après le décès de sa sœur.

L’inhumation de Paulina et d’Hans a finalement été rendue possible grâce, notamment, à l’intervention du grand-rabbin d’Israël Shlomo Amar. Une cérémonie se tiendra mercredi prochain à Jérusalem, en présence du Premier ministre israélien.

Dépêche AFP du 22 nov 2007 (AFP) - Les restes du petit-fils d’Herzl inhumés à Jérusalem le 5 décembre

Les restes de l’unique petit-fils de Théodore Herzl, le fondateur du mouvement sioniste, vont être transférés de Washington en Israël afin d’être inhumés une nouvelle fois le 5 décembre à Jérusalem, a annoncé jeudi le bureau du Premier ministre israélien Ehud Olmert.

Stephen Théodore Norman reposera ainsi aux côtés des membres de sa famille, dont son grand-père Théodore. « Cela achèvera la réunification de la famille au cimetière du Mont Herzl de Jérusalem », selon un communiqué.

Le petit-fils du fondateur du sionisme s’est suicidé en 1946 en se jetant d’un pont de Washington, où il venait d’être nommé attaché culturel à l’ambassade britannique.

Il était le fils unique de Trude Norman, la fille cadette du fondateur du mouvement sioniste, tuée dans un camp d’extermination nazi, dont les restes n’ont jamais été retrouvés.

En septembre 2006, les dépouilles des deux autres enfants de Théodore Herzl, Hans et Pauline, ont été exhumées du cimetière israélite de Bordeaux et solennellement enterrées au côté de leur père.

Mort en 1904, Théodore Herzl avait demandé dans ses dernières volontés à être enterré en Palestine quand le peuple juif y aurait fondé un Etat indépendant. Il avait exprimé le souhait que sa famille proche puisse reposer à ses côtés.

Il y a 58 ans, le 17 août 1949, son corps ainsi que celui de ses parents, Yaakov et Jeannette, et sa soeur également prénommée Pauline, ont été inhumés au Mont Herzl.

Théodore Herzl, avocat et journaliste né à Vienne, avait organisé à Bâle en 1897 le premier congrès sioniste.


Commentaires

Logo de richard zeboulon
Transfert des descendants de Theodor Herzl
samedi 15 janvier 2011 à 05h17 - par  richard zeboulon

Le troisieme cimetiere juif de bordeaux est celui des avignonnais dans une petite rue proche de la place de la victoire face a l’ex resto U ...39 rue sauteyron
et il y a un futur quatrieme cimetiere juif mucicipal celui la en fait un carré réservé dans le ciemetière sub urbain mais il n’y a eu encore pour l’instant aucune inhumation

Logo de zeboulon richard
Transfert des descendants de Theodor Herzl
samedi 10 janvier 2009 à 16h49 - par  zeboulon richard

Il ya trois cimetires jufis a Bordeaux, les restes de hans et paulines ont eté exhumés du cimetiere du cours de l’Yser

Logo de G.Gélis
samedi 11 septembre 2010 à 15h57 - par  G.Gélis

Je connais le cimetière juif du cours de l’Yser (le plus important), celui du cours de la Marne (le plus ancien) à Bordeaux mais j’ignore l’emplacement du troisième, monsieur Richard pourrait-il me renseigner ?

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?