ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)

Père Lachaise - 25ème division
dimanche 21 octobre 2012
par  Philippe Landru

Visage adolescent, dents éclatantes (!) et tenues de minet, Frank Alamo symbolisa l’insouciance et l’appétit de vivre des années 1960. Ces années yé-yé qui virent l’éclosion d’un style musical nourri essentiellement de tubes américains traduits en français. Pas de blouson de cuir mais une tendance chic et sportive. L’antithèse du rock des mauvais garçons illustré par Vince Taylor.

Son premier succès, sorti en 1963, fut une reprise de Da Dou Ron Ron chanté par les Crickets. Son producteur, Eddie Barclay vit en lui un rival de Claude François, poulain de l’écurie Philips et de l’impresario Paul Lederman.

Fils d’un grand fabricant de téléviseurs, Jean-François Grandin tomba ainsi dans la variété par hasard. Il tira son pseudonyme, Frank Alamo, du célèbre western de John Wayne, Fort Alamo.

Lorsqu’il chanta, en 1963, Biche, ma biche, Frank Alamo grimpa en tête du hit-parade, dont il devint un familier, avec d’autres tubes comme Maillot 38-37 et Le Chef de la bande.

La belle aventure durera quelques années, jusqu’au grand chamboulement de 1968, qui mit fin à la carrière de Frank Alamo. Après avoir perdu ses fans en même temps que ses illusions, il devint tour à tour photographe, homme d’affaires, vendeur de voitures, avant de tenter plusieurs come-backs infructueux. Ce n’est qu’en 2006 qu’il renoua avec le succès, grâce à la tournée Âge tendre et têtes de bois.

Sa tombe, en bordure de 25ème division, se trouve sensiblement en face de celle de Bécaud.

JPEG - 37 ko
La tombe en mai 2013
JPEG - 28.3 ko
juin 2013 : identité, photos et...
JPEG - 17.3 ko
... la biche qui fit son succès !

Retour vers le Père Lachaise


Commentaires

Logo de Necker
ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)
vendredi 7 novembre 2014 à 11h43 - par  Necker

Je ne pense pas que ce site ait été crée pour qu’on s’embrouille..
Il y a d’autres endroits sur le web pour ça.
Il faut raison garder non ?

Logo de ff
ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)
jeudi 29 novembre 2012 à 17h16 - par  ff

bonjour on peut voir la tombe sens les fleur car la on la vois pas bien voir pas du tout merci a la personne de ce site

Logo de ff
jeudi 29 novembre 2012 à 19h55 - par  Philippe Landru

Il n’y a rien à voir pour l’instant, sinon la « pelouse » artificielle classique et la plaque avec le nom.

Logo de Hubert Obaldia
ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)
vendredi 2 novembre 2012 à 23h54 - par  Hubert Obaldia

:-O Oui, un dinosaure...Bref, pas une grande originalité : reprendre des standards Américains, et faire des adaptations à la Franchouillarde...

Dans les années 60, avec les yéyés, on faisait comme on gave les oies : prendre en Amérique, faire vite un disque...Bref, une marchandise comme une autre, à l’heure ou ouvraient les premiers supermarchés (un hasard ?)

à l’époque, on prenait un jeune bourgeois de Neuilly pour en faire un chanteur, pas quelqu’un des classes populaires, bien entendu !!! (un ouvrier est souvent inculte, il parait, à cette époque...)

Aujourd’hui, pas besoin d’aller aux USA ou à Neuilly, il y a Endemol, et la Star’ac... Plus besoin de mettre un « y » à son nom de scéne final...

L’artiste est devenue une marchandise comme une autre : il vit couché sur une couette, ou un matelas, il raconte des choses malsaines à longueur de journée,il recherche un« grand frére », ou « une grande soeur » et il à peur d’être manipulé, ou manipuler les autres... et il vit dans un loft, ce fainéant... Je passe sur les autres clichés...

Tout un programme !!!

Logo de Gégé
ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)
lundi 22 octobre 2012 à 10h16 - par  Gégé

Il est vrai que les chanteurs français des sixities reprenaient allégrement les « Tubes » américains et que leurs carrières , pour la plupart , se limita a quelques années....Mais on ne peut pas dire que certains « Dinausaures » comme Hallyday représentent la chansons française ....Tout au plus les intérets des « Opiticiens des années 2000 » ,pour faire le « buzz » , pour et faire « bouillir la marmite » faute de succés ...Merci Frank Alamo , reposes en paix.

Site web : Chanson française
Logo de bg
ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)
lundi 22 octobre 2012 à 08h07 - par  bg

Père Lachaise : confirmation de la volonté de regrouper les « célébrités »

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
ALAMO Frank (Jean-François Grandin : 1941-2012)
dimanche 21 octobre 2012 à 22h23 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

Pour moi, le film « Alamo » de John Wayne n’est pas un « western classique » , mais plutôt une épopée, narrant avec beaucoup d’anachronismes et de contre-vérités historiques, un épisode de la guerre d’Indépendance du Texas face au Mexique colonisateur !

Heureusement que dans les années 60 et 70, il y avait en France des auteurs compositeurs interprètes bien Français qui n’étaient pas affublés de prénoms et de patronymes américains, ne pensant qu’à faire rentrer des « pépettes » dans leur escarcelle !

Je pense à Jean FERRAT, à Claude NOUGARO, à Jacques BREL, à Léo FERRE, à Serge GAINSBOURG, à DALIDA, à BRASSENS, et autres artistes de la chanson française de qualité !

MERCI A EUX !

Logo de michéle
jeudi 20 novembre 2014 à 17h48 - par  michéle

j aimais beaucoup ce chanteur

Site web : nostalgie
Logo de mimi
vendredi 26 octobre 2012 à 17h04 - par  mimi

pauvre tache !les années yéyé étaient une époque que l’on ne retrouvera jamais !c’était leger,plein d’insouciance et de bonne humeur !ce qui n’enléve rien aux chanteurs précités !mais un peu de fantaisie dans ce monde n’est pas négligable !suis née en 1951 et ces chansons ont bercées ma jeunesse et j’ai la nostalgie de cette époque !