VILLERS-SUR-MER (14) : cimetières

Visité en mai 2010
dimanche 2 septembre 2012
par  Philippe Landru

Le cimetière de Villers se décompose en ancien et nouveau cimetière, et se présente sous la forme de terrasses étagées face à la ville et à la mer. L’endroit offre une visite très agréable, agrémentée par quelques tombeaux méritant un arrêt.


Curiosités


- Un tombeau d’ecclésiastique offre un beau médaillon en bronze.

- Le sculpteur normand Louis Emile Boutron réalisa pour ses parents un double portrait gravé d’un réalisme saisissant.

- Une stèle « bavarde » racontant le parcours de ses occupants.


Célébrités : les incontournables...


Aucun


... mais aussi


- L’avocat Jacques ISORNI (1911-1995), qui se fit particulièrement connaître lors des procès de la Libération : il défendit tout d’abord l’ancien rédacteur en chef de Je suis partout, Robert Brasillach, puis assura la défense du maréchal Pétain. En 1951, Isorni se lança dans la politique en participant à la création de l’Union des nationaux indépendants et républicains. Député de Paris de 1951 à 1958, il fit voter une loi d’amnistie pour les anciens collaborateurs. En 1958, il fut le seul député de droite à voter contre l’investiture du général de Gaulle. Partisan du maintien de l’Algérie dans la souveraineté française, il assura en 1961 la défense de plusieurs membres de l’OAS. De retour au barreau en 1966, il s’illustra dans plusieurs affaires pénales retentissantes et notamment les affaires Kaczmarcyk, Guérini et Markovic, dans laquelle il obtint un non-lieu au bénéfice du principal suspect, François Marcantoni. Sa présence ici est confidentielle et n’ait inscrite dans aucun guide.

- Raymond RUFFIN (1929-2007) : romancier et critique littéraire, il publia plus d’une vingtaine d’ouvrages sur la résistance, la guerre, l’Occupation et le débarquement de la Seconde Guerre mondiale, et fut considéré comme l’un des mémorialistes les plus sérieux de la période 1939-1945. En 1983, il fonda avec André Castelot, la Société des auteurs et créateurs de Normandie devenue la Société des auteurs de Normandie, dont il fut vice-président. Il repose dans la partie moderne du cimetière.


Merci à Nicolas Badin pour les photos Ruffin.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?