ZOG Ier d’Albanie (Ahmed Bey Zogulli : 1895-1961)

JPEG - 6.4 ko Thiais- 89ème division
lundi 2 février 2009
par  Philippe Landru

JPEG - 8.8 ko Chef de clan albanais, il devint ministre de l’intérieur (1920-1922), puis Premier ministre de son pays. Ecarté du pouvoir au début de 1924, il y revint à la faveur d’un coup d’Etat, se fit élire président de la République (1925), avant de se proclamer roi (1928). Dictateur, il tenta de moderniser son pays à la manière d’Atatürk (laïcisation, européanisation des moeurs, politique de grands travaux...) tout en réprimant toute opposition de manière impitoyable. Sa politique favorisa la pénétration des intérêts italiens en Albanie. Après l’invasion italienne de 1939, il vécut en exil avant de se fixer en France où il entretint une cour fantoche. La fin de la guerre et la victoire des communistes d’Enver Hoxha met fin définitivement à tout espoir de restauration.

Mort à Suresnes, il reposa de manière un peu anachronique dans ce cimetière au sein d’une division musulmane : tout autour de sa tombe reposent ces derniers fidèles, morts aussi en exil. Zog Ier fut transféré au mausolée royal de Tirana le 14 novembre 2012. JPEG - 55.1 ko JPEG - 55.7 ko

Pour l’anecdote, il fut pour Hergé le modèle du roi Syldave dans son album Le sceptre d’ottokar.

Voir aussi :

- L’Albanie réclame les restes de Mère Teresa et de Zog

- L’Albanie rapatrie la dépouille du roi Zog 1er mort en exil en France

- L’Albanie complète une partie du puzzle de son histoire en rapatriant la dépouille du roi Zog 1er


Commentaires

Logo de David Raoult
ZOG Ier d’Albanie (Ahmed Bey Zogulli : 1895-1961)
mercredi 29 janvier 2014 à 12h57 - par  David Raoult

:-) un curieux mélange entre Charlie Chaplin et Adoff Hitler, refflet de son époque.