VERNEUIL Henri (Achod Malakian : 1920-2002)

Cimetière Saint-Pierre de Marseille
samedi 17 janvier 2009
par  Philippe Landru

D’origine arménienne, Henri Verneuil arriva en France dès l’âge de 4 ans, fuyant les violences turques. Ingénieur, puis journaliste, il se lança en 1950 dans la réalisation suite à une rencontre avec Fernandel qui accepta de tourner avec cet inconnu : plusieurs films suivirent avec celui qui devint son acteur fétiche, dont la fameuse Vache et le prisonnier.

Verneuil tourna jusqu’en 1993 avec les plus grandes vedettes. Ses succès furent nombreux, essentiellement des films policiers ou de gangsters (Mélodie en sous-sol, Le clan des siciliens, Week-end à Zuydcoote, Peur sur la ville, I comme Icare...). Plus introspectif en fin de carrière, il raconta son enfance dans ses deux derniers films formant diptyque : Mayrig et 588, rue Paradis.

Il est inhumé dans le tombeau de famille au cimetière Saint-Pierre. Son identité, du moins était-ce le cas lors de ma dernière visite, n’est pas indiquée sur sa tombe.


Retour vers le cimetière Saint-Pierre de Marseille


Commentaires

Logo de MAC KELLAR BRIGITTE
VERNEUIL Henri (Achod Malakian : 1920-2002)
vendredi 1er mars 2013 à 18h55 - par  MAC KELLAR BRIGITTE

Merci Monsieur Achod Malakian