NODIER Charles (1780-1844)

Père-Lachaise - 49ème division
mercredi 20 février 2008
par  Philippe Landru

Ayant reçu une éducation républicaine, il nourrit très vite des sentiments royalistes qui lui causèrent des tracas sous l’Empire avec la parution d’un roman satirique, la Napoléone. Revenu à Paris sous la Restauration, il rédigea une série de contes (Jean Sbogar, Thérèse Aubert) qui obtinrent beaucoup de succès. En 1823, il devint bibliothécaire à l’Arsenal.

Il se trouva au coeur du mouvement romantique, organisant de nombreuses soirées littéraires auxquelles participaient Hugo, Lamartine, Vigny, Dumas et Sainte-Beuve. Il entra à l’Académie Française en 1833.

JPEG - 59.8 ko
Reconstitution de l’acte de décès de Charles Nodier - Paris.

Son buste en marbre est de David d’Angers. La tombe de Nodier se trouve dans un secteur qui fut particulièrement touché lors des dernières journées de la Commune. Il est de tradition, quand on fait visiter sa tombe, de montrer les impacts de balles qu’elle aurait reçu.


Commentaires

Logo de hugongerard
NODIER Charles (1780-1844)
mercredi 19 décembre 2012 à 11h38 - par  hugongerard

On doit aussi à Nodier : La fée aux miettes , le songe d ’ or et Jean-François les bas bleus .