CIORAN Emil (1911-1995)

Montparnasse - 13ème division
mardi 19 février 2008
par  Philippe Landru

Philosophe roumain, il écrivit une partie de son œuvre en français après son installation à Paris durant l’Occupation. Obsédé par le suicide et la philosophie nihiliste (Schopenhauer, Spengler, Nietzsche), il se lance dans le fascisme et l’antisémitisme avant d’abandonner toute idéologie. La prise du pouvoir par les communistes l’empêcha de retourner dans son pays, et il demeura en France jusqu’à sa mort.

L’œuvre de Cioran, ironique et apocalyptique, est marquée au sceau du pessimisme, du scepticisme et de la désillusion. Elle comporte des recueils d’aphorismes ironiques, tel De l’inconvénient d’être né, son œuvre la plus marquante.

Cioran fut inhumé à Paris. Il exprimait régulièrement des regrets de ne pouvoir revenir dans son village natal de Răşinari, l’un des rares endroits où il disait avoir été heureux. Ses parents y sont inhumés dans le cimetière public.

JPEG - 40 ko
Tombe des parents de Cioran - Răşinari, Roumanie.

Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires