DROUET d’ERLON Jean-Baptiste (1765-1844)

cimetière nord de Reims (51)
vendredi 1er mai 2020
par  Philippe Landru

Simple soldat de la Révolution devenu général en 1799, il fut fait comte d’Empire par Napoléon. Il fut chargé de l’attaque principale à Waterloo, en vain. Exilé après les Cent Jours, il revint en France en 1825. Gouverneur général en Algérie entre 1834 et 1835 (fonction qu’il est le premier à occuper, ses prédécesseurs ayant été seulement commandants militaires des troupes françaises en Algérie), il fut élevé à la dignité de maréchal de France en 1843.


Commentaires