ANTHONY Richard (Ricardo Btesh : 1938-2015)

Cimetière de Cabris (06)
mardi 26 mai 2015
par  Philippe Landru

Auteur de plusieurs chansons ayant rencontré un large succès dans les années 1960, dont A présent tu peux t’en aller (1964) ou Et j’entends siffler le train (1962) [1], cette idole des yéyés se fit balayer, comme la plupart des autres, par Mai 68. Au cours de sa carrière, le chanteur vendit cependant près de 50 millions de disques et enregistra plus de 600 titres.

Il repose au cimetière de Cabris, près de Grasse.


Merci à E. Biensabat pour la photo.


[1Slow de l’été 1962, au moment de la fin de la guerre d’Algérie, la chanson a évoqué pour des milliers de conscrits et leurs familles le train qui emmenait les jeunes loin des leurs vers Marseille pour s’embarquer vers « la sale guerre ».


Commentaires

ANTHONY Richard (Ricardo Btesh : 1938-2015)
jeudi 11 juin 2015 à 21h07

que de belles chansons !!! je n oublierai pas votre voix magnifique

Site web : DELIENS AGNES
Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
ANTHONY Richard (Ricardo Btesh : 1938-2015)
vendredi 5 juin 2015 à 14h52 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

@Philippe :
C’est Jacques PLANTE qui a écrit en 1962,les paroles de la célèbre chanson « Et j’entends siffler le train », interprétée avec brio par Richard ANTHONY.

(Sources : « L’encyclopédie du disque » )

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
dimanche 7 juin 2015 à 11h15 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

Quant à la chanson « A présent, tu peux t’en aller ! » interprétée avec beaucoup de sensibilité par Richard ANTHONY, chanson inspirée d’une mélodie américaine, les paroles ont été écrites par Gérard BOURGEOIS et Jean-Max RIVIERE , en 1964.

Richard ANTHONY a écrit les paroles de « Nouvelle Vague », de « C’est ma fête », de « Tchin, tchin », de « J’irai twister le blues »...

(Sources : « L’encyclopédisque » )