SAILLANS (33) : cimetière

Visité en avril 2007
mercredi 31 décembre 2008
par  Philippe Landru

La petite commune de Saillans à pour cadre un environnement dominé par un paysage vinicole. Le cimetière se trouve encore face à l’église : on y remarque, au centre, un magnifique calvaire classé du XVIe siècle.

La petite nécropole abrite toujours quelques tombes et chapelles vénérables qui le rendent agréable à la visite.

C’est dans ce lieu que fut inhumé Jacques CHASTENET (1893-1978). Après une formation en histoire, il mena une carrière diplomatique (il fut nommé en 1920 secrétaire général de la Haute Commission interalliée des Territoires rhénans, puis, l’année suivante, secrétaire général de la conférence des ambassadeurs). Il se consacra ensuite au journalisme, occupant pendant une dizaine d’années la direction du Temps. Outre ses multiples articles et ses contributions publiées dans la presse, Jacques Chastenet fut l’auteur de nombreux ouvrages historiques et politiques, consacrés essentiellement au Royaume-Uni dont il devint un spécialiste. Son oeuvre majeure demeure cependant une Histoire de la IIIe République en sept volumes. Il possédait dans la commune de Saillans une belle propriété viticole, le château de Carles.
Membre de l’Académie des Sciences morales depuis 1947, Jacques Chastenet fut élu à l’Académie française en 1956.

Avec lui repose également son père, Guillaume CHASTENET du CASTAING (1858-1933), qui avocat de métier, fut sénateur de la circonscription de 1912 à sa mort.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?