PLOEMEUR (56) : L’allée des personnalités qui ont marqué Ploemeur, au cimetière du centre-ville

Article du Télégramme - 31 octobre 2020
dimanche 1er novembre 2020
par  Philippe Landru

Ce dimanche 1er novembre est le jour où les familles se recueillent sur la tombe de leur défunt, à l’occasion de la Toussaint. Mais se rendre au cimetière du centre-ville de Ploemeur, c’est aussi l’occasion de découvrir les tombes de personnalités qui ont marqué la commune.

Les tombes de personnalités qui ont marqué la commune de Ploemeur se trouvent sur la même allée, celle qui longe le mur du côté gauche de l’entrée du cimetière.

Visite avec Jean-Yves le lan, le président du Comité d’histoire du pays de Ploemeur qui a consacré dans ses ouvrages des cahiers de Ploemeur, l’histoire de ces personnalités, qui se sont illustrés en politique, dans le monde de la culture, de la presse et pendant la Résistance.

Anne-Marie Robic, Polig Monjarret et bien d’autres

Plusieurs de ces personnalités ont leurs tombes dans ce cimetière du centre-ville. Certaines ont même leurs noms inscrits sur une place ou une rue de la ville. Anne-Marie Robic, héroïne de la résistance, agent de liaison Nénette (son nom de maquis) participa à de nombreuses actions contre l’occupant nazi. Elle sera fusillée le 26 juillet 1944 du côté de Bubry.

En marchant sur cette allée, on découvre la tombe d’Alexandre Cathrine, directeur fondateur du « Nouvelliste du Morbihan », décédé à Lorient, le 4 novembre 1920. Le Nouvelliste du Morbihan fut un journal d’information du développement de Lorient. Dans cette allée, une belle chapelle retient aussi l’attention des visiteurs, c’est celle d’Eugène Le Coupanec, ancien député du Morbihan élu en 1893-1898, à 36 ans et maire de Ploemeur, de 1899 à 1905. Y repose un peu plus loin, Paul François, le premier industriel qui a découvert le gisement des kaolins en 1904. On peut aussi voir aussi d’autres noms, à l’instar de la tombe de Polig Monjarret (1920-2003), l’une des figures emblématiques de la musique bretonne.

Enfin, nichée au fond du cimetière, la plus ancienne tombe de Ploemeur, celle du Général Bourke, baron d’Empire, grand-croix de la Légion d’honneur, dont le nom figure parmi ceux des gloires militaires, gravés sur la paroi de la voûte de l’Arc de Triomphe.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?