BOSSEY (74) : cimetière

vendredi 21 novembre 2014
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive.

Geneviève DE GAULLE-ANTHONIOZ (1920-2002), nièce de Charles de Gaulle, fut une résistante dans le Groupe du Musée de l’Homme. Arrêtée à la suite d’une trahison, elle fut déportée en 1944 au camp de Ravensbrück, où elle fut placée en isolement par décision d’Himmler afin de la garder en vie et de l’utiliser comme monnaie d’échange, à une époque où Charles de Gaulle était à la tête de la Résistance. En 1958, elle rencontra le Père Joseph Wresinski, alors aumônier du bidonville de Noisy-le-Grand. Elle décida de s’engager dans le Mouvement ATD Quart Monde que celui-ci avait fondé, et en fut présidente de 1964 à 1998.

Ses cendres reposent toujours dans ce cimetière, même si elle fut symboliquement transférée au Panthéon en mai 2015 [1] : dans le cercueil qui lui fut attribué lors de cette cérémonie, on plaça une urne contenant de la terre de son tombeau.

Avec elle repose son époux, Bernard ANTHONIOZ (1921-1994), qui fut directeur de la création artistique au ministère des Affaires culturelles, sous Malraux, et fondateur du Centre national d’Art contemporain (précurseur du Musée national d’Art moderne). Il fut une des personnalités importantes pour la promotion de la création contemporaine.


Merci à Simon Tiron pour la photo.


[1La famille s’opposa à un transfert.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?