SABLON Jean (1906-1994)

Montparnasse - 6ème division
jeudi 21 février 2008
par  Philippe Landru

Séducteur à la voix de velours, il fut le premier crooner français, interprête de tubes comme Si vous partez en voyage, le Petit chemin (deux titres de Mireille) ou Vous qui passez sans me voir (de Charles Trenet et Johnny Hess). Ce « french troubadour » eut une véritable carrière internationale. Moderne et fasciné par les Etats-Unis, il imposa le micro sur les scènes françaises et décela l’influence formidable de la radio.

Dans la même tombe reposent son père, le compositeur Charles Sablon (1871-1928), ses frères André (1896-1946) et Marcel (1894-1968), tous deux également chanteurs, et leur soeur Germaine (1899-1985), chanteuse qui créa en 1943 le Chant des partisans sur une musique d’Anna Marly et des paroles de Maurice Druon et Joseph Kessel.


Retour vers le cimetière Montparnasse


Commentaires

Logo de Misti
SABLON Jean (1906-1994)
samedi 11 juillet 2020 à 21h30 - par  Misti

cp, vous avez raison, Karl Joseph Galm est un nom qui n’a rien d’américain. Je pensais qu’il était né aux États unis d’un père qui avait émigré d’Allemagne.

Logo de Misti
SABLON Jean (1906-1994)
samedi 11 juillet 2020 à 17h09 - par  Misti

Le dernier nom gravé sur la pierre tombale de Jean sablon est celui de Carl Galm. Ce dernier, un garçon américain rencontré en 1937, fut le compagnon du chanteur durant 57 ans. Carl Galm meurt en 1994, la même année que Jean Sablon et il est enterré au cimetière du Montparnasse à ses côtés.

Logo de cp
samedi 11 juillet 2020 à 19h55 - par  cp

Peut-être pas américain au départ, Karl Joseph Galm semble natif de Francfort...

SABLON Jean (1906-1994)
mercredi 26 novembre 2014 à 07h18

Chanteurs débutants, vous voulez une référence solide en ce qui concerne votre art ?
Oubliez ces émissions à deux balles qui créaient soit disant de futures « star ».
Ecoutez juste Jean Sablon... Ecoutez bien... Tendez l’oreille... Vous y êtes ?
C’est bon !
Je vois que vous avez compris !
Etonnant non ?