PONT-D’OUILLY (14) : cimetière d’Ouilly-le-Basset

dimanche 11 septembre 2016
par  Philippe Landru

C’est parce qu’il possédait un haras dans la commune que repose, dans le cimetière autour de l’église, l’industriel Jean-Luc LAGARDÈRE (Jean Lucien Lagardère : 1928-2003).

Après un début de carrière chez Dassault aviation, il devint PDG de Matra. Les années 1980 furent celles de l’élaboration de l’immense groupe Lagardère dans la défense et les médias, figurant parmi les premiers dans l’édition avec Hachette Livre et la presse (Hachette Filipacchi Médias). Il dirigea également La Cinq dans les années 1990.

Il mourut dans des conditions mystérieuses d’une maladie très rare : des rumeurs considèrent qu’il a été assassiné par la mafia russe, qui noyauterait secrètement l’industrie européenne de l’armement.

Passionné de courses hippiques, il avait repris un haras à Pont-d’Ouilly et une écurie de courses célèbre avec près de 220 chevaux et juments de course, celle des Dupré (casaque grise, toque rose). Depuis 2003, le Prix Jean-Luc Lagardère lui rend hommage.

Sa tombe ne mentionne aucune identité. Seule une plaque du personnel du haras signale sa présence.

Dos à dos à sa tombe repose l’ancien propriétaire de ce même haras, François DUPRÉ (1888-1966). Petit-fils du peintre de l’Ecole de Barbizon Jules Dupré, ce collectionneur d’art était le propriétaire des deux hôtels de luxe à Paris : le prestigieux Hôtel George V et l’ Hôtel Plaza Athénée. Il fut l’un des principaux éleveurs européens, remportant de nombreuses courses en France et au Royaume-Uni.


Merci à Michel Vue pour les photos.


Commentaires

Logo de cp
PONT-D’OUILLY (14) : cimetière d’Ouilly-le-Basset
dimanche 14 octobre 2018 à 11h31 - par  cp

Etrange moteur de recherche qui ne trouve de « lagardère » que pour nous envoyer vers Fernandel !

Logo de cp
dimanche 14 octobre 2018 à 12h03 - par  Philippe Landru

@cp : c’est effectivement une faiblesse importante de ce moteur. Il respecte scrupuleusement la casse de ce qu’on demande, et le problème se pose dès qu’un nom propre à un accent. On tape LAGARDERE et on ne trouve pas (puisqu’il y a un accent), mais si on tape LAGARDÈRE, il ne trouve pas non plus « à cause » de l’accent que la casse de recherche ne prend pas en compte !!! Si Fernandel apparaît en revanche, c’est parce qu’un internaute de ce nom y a ajouté un message et que la casse est moins regardante concernant le forum. Je n’ai jamais réussi à résoudre ce problème. En gros, j’avais deux choix : soit celui de ne mettre aucun accent au nom-titre des fiches (Michel Debre, Jean Redele…), soit mettre de la difficulté à trouver les noms (cela ne concerne cependant pas tant de personnes que cela). Le pire cas (heureusement rare) : celui de G. MÔQUET (le circonflexe : il défaille !). Bon, en cherchant un peu on finit par trouver car c’est bien connu que si tu ne vas pas à Lagardère...

Logo de cp
PONT-D’OUILLY (14) : cimetière d’Ouilly-le-Basset
dimanche 11 septembre 2016 à 20h46 - par  cp

Une explication très pointue a été donnée à sa mort, par une autorité des plus sophistiquée ! A la demande de la famille, Luc Montagnier, prix Nobel 2008 de médecine, a tout repris de zéro. Il est le codécouvreur du virus du SIDA. Depuis des années Lagardère souffrait des hanches du fait de... Trop de sport ! Ayant vu un de ses adjoints, Yves Sabouret, redevenir champion de ski après ce genre d’opération, mais craignant les infections (Dont le SIDA...) ; on lui préleva de son propre sang pour l’opération à venir. Et c’est là que Montanier a échafaudé une explication. L’infection était déjà dans son sang, faiblement active ; et c’est au frigo que la bactérie aurait proliféré, devenant létale : En quelques heures, son cerveau a été réduit en marmelade.
.
Sous le patronage de Pierre Péan un documentaire captivant en cinq parties a été diffusé sur France 5, car la mort imprévue de Lagardère a débouché sur moult affaires explosives : Vedettes de Taiwan, Clairstream, haine Sarkozy/Villepin, affaire Gergorin-Lahoud, etc.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?