GASTINS (77) : cimetière

Visité en octobre 2011
lundi 20 octobre 2014
par  Philippe Landru

Le modeste cimetière de Gastins possède une tombe très modeste également, mais qui a le mérite de nous permettre d’évoquer un trait anecdotique de la geste napoléonienne.

Il s’agit du tombeau de Jean-Baptiste COLUCHE (1780-1867). Grenadier dans l’armée napoléonienne, il participa à de nombreuses campagnes entre 1805 et 1814. Il doit sa célébrité à un épisode survenu après la bataille d’Ebersberg le 3 mai 1809. Coluche était de garde devant la maison où logeait Napoléon, avec la consigne de ne laisser entrer ou sortir personne qui ne soit pas accompagné d’un officier d’état-major. Voyant venir un homme vêtu d’une redingote il s’écrie : « on ne passe pas ».

L’homme ne reculant pas, Coluche le menaça de sa baïonnette. Cet homme n’était autre que Napoléon lui-même. Loin d’être puni pour avoir ainsi défié l’Empereur, Coluche fut plus tard décoré de la Légion d’honneur. Il retourna ensuite à Gastins où il tint notamment une auberge baptisée « on ne passe pas ».

On ne cherchera évidemment aucun lien avec un certain comique !...
La tombe est entretenue par l’ACMN.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?