Berck (62) : le cimetière, un théâtre plein de souvenirs à visiter

article de lavoixdunord.fr - 27 avril 2013
samedi 27 avril 2013
par  Philippe Landru

Se balader un dimanche dans un cimetière, quelle idée ! C’est pourtant ce que propose régulièrement l’office municipal de Berck aux touristes de passage, mais aussi aux Berckois désireux de retrouver leurs racines. Deux formules sont proposées pour cette « balade dans l’histoire et la mémoire » : soit individuellement avec un topo-guide « un musée à ciel ouvert », ou en groupe en écoutant les explications du « greeter » local, Jean-Max Gonsseaume. Il faut prévoir 2 h pour arpenter ce théâtre plein de souvenirs… Si un cimetière dédié au recueillement, il est également considéré aujourd’hui comme le lieu privilégié de la mémoire collective.
Il témoigne, par la pierre et le marbre, sa situation, ses extensions dans le temps, de l’activité culturelle, sociale, intellectuelle, économique, artistique, religieuse, politique… de la communauté.

D’illustres Berckois

Le cimetière intra-muros communal de Berck, apparu au XIIIe siècle, n’échappe pas à la règle. Au fil de la visite, vous y rencontrez la vieille tombe de Léonie Dupleix, qui a fait avec d’autres la renommée de Berck plage, le caveau Boulant avec son épi de maïs rappelant l’exploitation fermière de la famille, puis, plus loin, celui de Jean Hagnéré du commando des bérets verts du Commandant Kieffer, ou encore, le carré des anges à l’abri de tombes centenaires… Ici aussi, les caveaux de familles de marins berckois, les Rivet, les Macquet, les Blond… ou encore, la tombe en grès rose de Bretagne d’Emile Brumard, soldat volontaire tué en 1914.

La visite ne serait pas complète sans la découverte des sépultures du monde hospitalier comme celles des patients, et le monument dédié aux infirmières et religieux, les caveaux des divers maires, les monuments des militaires, le calvaire des indigents et les fosses communes des déportés politiques et des réfugiés qui ont abouti en terre berckoise… Au fil des allées caillouteuses, on rencontre d’illustres Berckois, mais aussi des anonymes locaux ou venus de très loin, mais qui ont tous fait l’histoire de la ville, au fil des années…
En illustrant ses visites d’anecdotes, Jean-Max Gonsseaume met surtout en avant ceux et celles qui « ont eu la bonne idée, au bon moment, mais aussi le courage de faire ». « Et c’est grâce à eux, ajoute-t-il, que la ville de Berck est maintenant ce qu’elle est, avec ses grands hôpitaux, ses constructions et activités… »
Renseignements auprès de l’office du tourisme : 03 21 09 50 00


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?