BELLAC (87) : cimetière

visité en août 2021
vendredi 20 mai 2022
par  Philippe Landru

L’actuel cimetière de Bellac est le seul qui demeure des trois cimetières qui existaient auparavant dans la commune. Il a été construit sur un terrain donné par l’ancien propriétaire Dintras : ainsi, à Bellac, « Aller chez Dintras » était synonyme de mourir. Le cimetière actuel est le résultat de ses extensions progressives : on entre par la partie la plus ancienne et on se rapproche de notre époque à mesure qu’ l’on chemine.

Pas de célébrité ici, mais des lignées de magistrats, de fonctionnaires civils... Quelques belles chapelles édifiées par les familles aisées, peu d’œuvres d’art hormis quelques vitraux, et bien entendu les plaques émaillées circulaires que l’on trouve dans tout le Limousin.

JPEG - 25.3 ko
L’unique buste trouvé dans le cimetière, celui du docteur Joseph Théodore Vetelay (+1896)

JPEG - 70.4 ko
Antoine Fifi !
JPEG - 72.2 ko
Le cimetière possède une enclave militaires destinée aux troupes de la garnison.

Y reposent en particulier :

- Jean-Baptiste-Gédéon CHARREYRON (1825-1898) : issu d’une famille de magistrats, il fut député conservateur du département de 1872 à 1875.

- Une famille de garde du corps royaux : Jean-Baptiste DUBOYS des TERMES (1751-1826), qui le fut auprès de Louis XVI, et son fils Jean-Baptiste (1795-1859), auprès de Louis XVIII !

- Pierre GÉNÉBRIAS de GOUTTEPAGNON (1763-1834) : Président de chambre à la Cour Royale de Limoges, il fut député de la Haute-Vienne de 1821 à 1824. Son fils, inhumé avec lui, fut maire de Bellac.

- L’ophtalmologue Henri SARAUX (1927-2007).


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?