CAMBRAI (59) : cathédrale Notre-Dame-de-Grâce

Visité en octobre 2015
dimanche 19 avril 2020
par  Philippe Landru

La cathédrale Notre-Dame-de-Grâce de Cambrai est à la fois basilique et ancienne église métropolitaine. Elle n’est pas la cathédrale initiale : cette dernière fut détruite pendant la Révolution. Cette « nouvelle » cathédrale, ancienne église datant de la fin du règne de Louis XIV, subit néanmoins également des avanies : en septembre 1859, elle fut en proie à un terrible incendie. Elle fut encore sérieusement endommagée dans les derniers mois de la Première Guerre mondiale. Le clocher reçut un obus qui laissa un trou béant dans le milieu de la structure qui ne s’effondra pas.

Patrimoine funéraire

La pièce maîtresse est évidement le monumental tombeau de Fénelon, datant du début du XIXe siècle et réalisé par David d’Angers.

Les ossements des évêques et archevêques de Cambrai, retrouvés sous l’ancienne cathédrale et aujourd’hui conservés dans la crypte.

Peu d’œuvres funéraires dans cette cathédrale, hormis :

- le monument en hommage à Louis BELMAS (1757-1841), évêque de Cambrai de 1802 à sa mort. (œuvre en marbre de David d’Angers),
- le priant du cardinal Pierre GIRAUD (1791-1850), qui fut évêque de Rodez en 1830 et archevêque de Cambrai en 1842. (œuvre en marbre par Crauk),
- Le priant du cardinal François-René RÈGNIER (1794-1881), qui fut évêque d’Angoulême en 1842 puis archevêque de Cambrai en 1850. Cette œuvre en marbre fut édifié en 1886 par Louis Noël.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?