BOURG-D’HEM (le) (23) : cimetière

Visité en août 2019
vendredi 14 février 2020
par  Philippe Landru

C’est une personnalité de premier plan qui attend le taphophile au cimetière du Bourg d’Hem : l’historien Marc BLOCH (1886-1944). Avec son ami Lucien Febvre, il fonda en 1929 la revue des « Annales d’Histoire économique et sociale ». Il exerça une influence décisive sur le renouvellement de la science historique en l’ouvrant aux méthodes des autres sciences sociales. Ses nombreux ouvrages ont jeté une lumière inédite sur l’histoire médiévale. Les plus connus sont Les Rois thaumaturges (1924) et surtout La société féodale (1939-1940).

Juif discriminé par une haute administration universitaire antisémite à partir de 1940, résistant de la première heure, Marc Bloch adhéra au mouvement « Combat » puis devint en 1943 membre de la direction régionale des Mouvements Unis de la Résistance. Arrêté le 8 mars 1943 et torturé par la Gestapo de Klaus Barbie, il fut fusillé non loin de Lyon. Jusqu’au bout, et dans des conditions éminemment difficiles, il poursuivit ses recherches.

Ses restes furent rapatriés dans ce cimetière, où il possédait une maison, en 1977. Cette photo de sa tombe est un scoop dans la mesure où elle ne figure pas ailleurs sur le net.

Anecdote : si vous tapez « Marc Bloch + cimetière » sur Google, vous tombez sur la ville de Fougères (35). En réalité, Marc Bloch résidait bien aux Fougères, qui est un hameau… du Bourg d’hem ! De la limite des contributeurs qui ne maîtrisent pas leur sujet !!!

Dans un coin du cimetière se trouvent les tombeaux de la famille de La Celle de Châteauclos, famille aristocrate locale.

On remarquera également cette glaçante épitaphe.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?