MENETOU-SALON (18) : cimetière

Visité en août 2019
dimanche 1er mars 2020
par  Philippe Landru

Ici, la dive bouteille et la taphophilie font bon ménage, même si ce sont davantage les mondes militaire et politique qui occupe la première place.

Le cimetière de Menetou possède quelques tombes dignes d’intérêt. Ici reposent :

- Victor TOURANGIN (1788-1880) : avocat, il contribua sous la Restauration à la fondation du Journal du Cher, organe de l’opposition libérale, et fut nommé le 5 août 1830 préfet de la Sarthe. Il fut préfet du Doubs de 1833 à 1848, puis du Rhône en 1848. Rallié à la politique de l’Élysée, il fut nommé conseiller d’État, secrétaire de légation, par l’Assemblée législative en 1849. Il fut sénateur impérial de 1854 à 1870.
- Arthur TOURANGIN (1823-1895), son fils, qui fut Préfet de la Lozère (1860) ; du Tarn (1861) ; de la Vienne (1864) puis de l’Eure (1868).
- Le cinéaste Philippe SIMÉON (1953-1996), qui se donna la mort.

Le général André ZELLER (1898-1979) repose dans le tombeau contiguë (son épouse était de la famille Siméon). Chef d’Etat-major de l’Armée en 1955 (mais démissionnaire en 1957), rappelé par De Gaulle en 1958 puis mis à la retraite l’année suivante, il fit partie en avril 1961 du fameux « putsch des généraux » destiné à conserver l’Algérie française. Incarcéré à Tulle suite à l’échec du coup d’Etat, il fut libéré cinq ans plus tard.

Une grande chapelle tranche dans ce cimetière où la monumentalité n’est pas de mise. Y repose Auguste Louis Albéric d’ARENBERG (1837-1924), prince issu d’une famille d’origine allemande. Il fut de 1877 à 1881, puis de 1889 à 1902, député conservateur du Cher. Il fut en outre président de la Compagnie universelle du Canal de Suez (1896-1913), administrateur de la Compagnie des mines d’Anzin, dans le Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais (à ce titre, la fosse Arenberg ouverte au début du XXe siècle à Wallers porte fut baptisée en son honneur) et membre de l’Académie des Beaux-Arts. Il repose ici avec son épouse, née Greffulhe.

Il semblerait que si on ne craint pas le vin à Menetou-Salon, on prenne en revanche garde à d’autres alcools anisés.

On notera dans ce cimetière la présence de plusieurs caveaux Mitterrand.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?