CHAUVIRÉ Yvette (1917-2016)

Père Lachaise - 44ème division
dimanche 18 décembre 2016
par  Philippe Landru

Interprète légendaire du rôle-titre de « Giselle » en 1949, elle était l’une des rares danseuses étoiles à avoir reçu la distinction prestigieuse de « Prima ballerina assoluta ». Considérée comme la plus grande ballerine française, elle fut l’interprète fétiche de Serge Lifar. C’est en 1972 qu’elle fit ses adieux à la scène en interprétant une dernière fois son rôle fétiche de Giselle et le solo de la célèbre Mort du cygne. Elle continua de transmettre son savoir aux jeunes étoiles de l’Opéra de Paris, parmi lesquelles Sylvie Guillem ou Marie-Claude Pietragalla.

Elle mourut à 99 ans.


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires

Logo de michel
CHAUVIRÉ Yvette (1917-2016)
mercredi 24 octobre 2018 à 20h32 - par  michel

elle a été jeune aussi ….

Site web : michel gouriveau
Logo de cp
mercredi 24 octobre 2018 à 22h25 - par  cp

...Mais pas oubliée complètement, mais un peu par dessus la... Jambe :
.
« Un mois après sa disparition, le cabinet du Maire du XVème arrondissement de Paris où la célèbre danseuse vivait communiquait à sa fille, Mlle Anne Forgeron Chauviré, son intention de donner le nom d’Yvette Chauviré à une voie de l’arrondissement. »
.
Fille adoptée on suppose, pas présentée comme telle dans l’avis de décès.
.

Logo de michel france
CHAUVIRÉ Yvette (1917-2016)
mardi 23 octobre 2018 à 08h36 - par  michel france

je pense que cette dame a bien gagne sa vie elle aurait pu prevoir son tombeau.nous ouvrier on l a prevu

Site web : michel gouriveau
Logo de cp
mardi 23 octobre 2018 à 18h50 - par  cp

On projette sur une centenaire des sentiments qui sont les nôtres, ceux d’esprits lucides en possession de nos moyens, avec une vision des choses au long cours… La vieillesse est souvent un naufrage où la survie au jour le jour est un combat qui affranchit de bien de contingences esthétiques courantes et du qu’en dira-ton après sa mort...

Logo de Blanche
CHAUVIRÉ Yvette (1917-2016)
samedi 20 octobre 2018 à 23h57 - par  Blanche

Honte, honte, scandaleux !!! Ah, quand il s’agit de remettre des médailles, des titres, les nantis sont aux premiers rangs, plus fiers même que Celle qu’ils honorent !
Mais débourser un centime pour lui offrir un lieu de repos digne de ce nom, plus personne !!!
De là où Elle est, Madame Chauviré sait que nous l’aimons, j’irai, avec mes humbles moyens, lui témoigner mon Respect, en Sa mémoire, de tout mon cœur.
Écœurant...

Logo de cp
lundi 22 octobre 2018 à 19h10 - par  cp

Oui mais bon, morte quasi centenaire sans enfants, je crois me souvenir d’un avis de décès avec un seul nom appelant à ses obsèques, sa sépulture est bien plus cossue que celle de Maria d’Apparecida à Bagneux ! Un fantôme de croix de bois émergeant d’un carré de glaise, avec une photo polycopiée tombée à terre, la vie d’artiste, tout le monde n’est pas Johnny !