RENAUD François (1923-1975)

Père Lachaise - 62ème division
vendredi 20 avril 2012
par  Philippe Landru

Le 03 juillet 1975, le juge François Renaud tombait sous les balles d’un commando. Un assassinat perpétré Montée de l’Observance, à Lyon. Le meurtre du magistrat est resté impuni : les auteurs n’ont jamais été inquiétés par la justice. L’affaire s’est soldée par un non-lieu en 1992. Magistrat aux méthodes peu conformistes, ce juge lyonnais, à une époque où la ville avait une mauvaise réputation, avait été baptisé « le shérif ».

Règlement de comptes du milieu lyonnais et revanche d’un voyou humilié par les méthodes du juge d’instruction ? ou assassinat politique impliquant le Service d’action civique (SAC), une officine proche du pouvoir ? L’un des derniers dossiers du juge Renaud concernait un hold-up impliquant le fameux gang des Lyonnais : le casse de la Poste de Strasbourg (1971) et son butin de 11 millions de francs. Le juge Renaud avait-il mis percé à jour un système de financement de partis politiques s’appuyant sur le grand banditisme ?

Cette histoire inspira Yves Boisset qui réalisa en 1977 Le Juge Fayard dit Le Shérif en 1977, avec Patrick Dewaere.

Sa tombe fut profanée en 2007. Il repose dans la tombe « Victor Grangent ».


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires

Logo de nicolas Badin
RENAUD François (1923-1975)
vendredi 20 avril 2012 à 06h14 - par  nicolas Badin

Très bon article, très alléchant pour le visiteur que je serai dimanche ;-)