LYON (69) : cathédrale-primatiale Saint-Jean

Visité en mai 2008
mercredi 31 mars 2010
par  Philippe Landru

La cathédrale et primatiale de Lyon domine le quartier médiéval et renaissance du Vieux Lyon. Le terme de primatiale vient de celui de Primat des Gaules, titre historique de l’archevêque de Lyon. On ne saurait la confondre avec la basilique de Fourvière, beaucoup plus récente. Construite de 1180 à 1480, elle mélange le style roman et le gothique.

La chapelle à gauche de l’entrée se trouve être le caveau des archevêques de Lyon. Il ne s’agira pas ici de tous les présenter (d’autant que certains n’y sont pas inhumés, comme par exemple Joseph Fesch à Ajaccio ou Jean Balland qui se trouve dans le Cher), mais de signaler deux figures contemporaines importantes inhumées ici :

- Le cardinal Pierre GERLIER (1880-1965) : avocat au barreau de Paris, il fut tardivement ordonné prêtre en 1921, puis devint évêque de Tarbes et de Lourdes en 1929. Cardinal et archevêque de Lyon en 1937, il dut affronter les heures sombres de la guerre : il organisa des filières de sauvetages pour les Juifs en danger, et aida ceux qui œuvraient dans ce sens pour ouvrir des centres de refuge et des colonies de vacances en zone libre. Ces actions lui permirent de sortir indemne de « l’affaire Finaly ».

BMP - 85.4 ko

- Le cardinal Albert DECOURTRAY (1923-1994) : évêque de Dijon en 1971, il fut nommé dix ans plus tard archevêque de Lyon par Jean-Paul II. Devenu cardinal en 1985, il présida la Conférence des évêques de France de 1987 à 1990. Son ministère fut marqué par son dialogue constant avec la communauté juive. Il fut élu à l’Académie française en 1993.

Les parois de la chapelle sont recouvertes de plans ouvragés en bois sur lesquels ont été fixés des plaques avec médaillons à la mémoire de certains des prélats, à savoir (de gauche à droite) :

    • Alexandre Renard, archevêque de 1967 à 1981
    • Joseph Alfre Foulon, archevêque de 1887 à 1893
    • Pierre Gerlier, archevêque de 1937 à 1965
    • Albert Decourtray, archevêque de 1981 à 1994
    • Louis Marie Caverot, archevêque de 1876 à 1887
    • Louis Joseph Maurin, archevêque de 1916 à 1936
    • Jean Balland, archevêque de 1995 à 1998

Signalons enfin le priant du cardinal Pierre-Hector COUILLIÉ (1829-1912), qui fut archevêque de Lyon de 1893 à sa mort. Il se trouve dans un cénotaphe en enfeu dans l’une des parois de la cathédrale.


Commentaires

Logo de Fab
LYON (69) : cathédrale-primatiale Saint-Jean
lundi 15 janvier 2018 à 16h07 - par  Fab

Bonjour,
Je m’interroge sur le lieu de sépulture du Cardinal Pierre Guerin de Tencion (1680-1758), archevêque de Lyon de 1740 à 1758.
Son acte de décès indique une inhumation le 6 mars 1758 (décès le 2) dans la « chapelle du St Sépuclre de l’église primatiale ».
La Chapelle du St Sépulcre de la cathédrale St Jean (appelé aussi chapelle du St Sacrement) se trouve au sud de la nef, entre les chapelles St Raphaël et celle dite des Bourbons.
La chapelle abritant le caveau des archevêque se trouve au nord de la nef, au plus proche de la façade (chapelle des fonts baptismaux).
Cela signifie donc que le cardinal de Tencion n’a pas été inhumé dans les caveaux des archevêques ?
Qui peut me confirmer le lieu précis d’inhumation ?
Merci
Fab

Logo de Didier
LYON (69) : cathédrale-primatiale Saint-Jean
mardi 2 novembre 2010 à 14h56 - par  Didier

Bonjour

Lisant votre article sur la cathédrale St Jean, je vous informe que le Cardinal Jean Balland est bien inhumé dans le caveau des archevêques.

Cordialement.

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?