LAURENCIN Marie (1885-1956)

Père-Lachaise - 88ème division
dimanche 17 février 2008
par  Philippe Landru

Peintre et poètesse française, elle fut de 1907 à 1912 la muse et la compagne d’Apollinaire que lui avait présenté Braque au Bâteau-Lavoir. Après avoir été attirée par le symbolisme, puis par le cubisme, elle élabore peu à peu le style qui caractérisa sa peinture : des jeunes filles ou femmes élégantes, réelles ou imaginaires, en compagnie de biches, licornes et chiens, dans un décor d’extérieur fantasmé. Elle devint par la suite une figure centrale de la vie culturelle parisienne.

Selon ses dernières volontés, elle fut inhumée dans une robe blanche, tenant dans une main une rose et dans l’autre une lettre d’amour de Guillaume Apollinaire.


Retour au cimetière du Père-Lachaise


Commentaires

Logo de hugongerard
LAURENCIN Marie (1885-1956)
jeudi 21 mars 2013 à 09h45 - par  hugongerard

Je viens de me procurer le catalogue de l ’ exposition : Marie Laurençin du musée Marmottan chez

Hazan et je trouve étonnant concernant sa biographie et notamment le nom de ses parents , le

père de Marie se prénommait de nom : Alfred Stanislas Toulet et le nom de la mère : Pauline

Mélanie Laurençin , çà aurait du être l inverse , le père aurait du se prénommait Laurençin et la

mère de Marie : Toulet . Le père de Gustave Courbet se pénommait bien Régis Courbet et la

mère Sylvie Oudot du nom de famille du peintre pourtant .

Logo de MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)
jeudi 21 mars 2013 à 11h51 - par  MARRY Ghislain - EVIGNY (Ardennes)

@ hugongérard :

Lisez juste le premier paragraphe de la biographie sur Wikipédia consacrée à l’artiste peintre Marie LAURENCIN, et vous aurez la réponse à votre angoissante question !

Bonne journée.

Navigation

Articles de la rubrique