BOULLOCHE André (1915-1978)

Cimetière de Montbéliard (25)
vendredi 1er septembre 2017
par  Philippe Landru

Maire de Montbéliard à partir de 1965, député du Doubs deux ans plus tard ; mandats qu’il conserva jusqu’à sa mort accidentelle, le parcours d’André Boulloche épousa son siècle : résistant actif durant la Guerre, il fut déporté à Buchenwald et à Flossenbürg. Il est fait Compagnon de la Libération. À son retour, en 1946, il reprit une carrière de Haut fonctionnaire à Paris. Socialiste, il accepta néanmoins successivement le poste de ministre délégué à la Présidence du Conseil dans le troisième gouvernement Charles de Gaulle (7 juillet 1958-8 janvier 1959), dernier gouvernement de la IVe République, puis, sans en référer au Parti socialiste, celui de ministre de l’éducation nationale du premier gouvernement Michel Debré de la Ve République (8 janvier 1959 au 19 décembre 1959).

Il fut un Européen convaincu, et pressenti au poste de Premier ministre en cas de victoire de la Gauche à la présidentielle. Il mourut dans un accident d’avion.

Sa tombe, isolée, se trouve à l’une des entrées de la partie haute du cimetière.


Commentaires

Navigation