DE OLIVEIRA Manoel (1908-2015)

Cimetière d’Agramonte de Porto - Portugal.
lundi 20 juin 2016
par  Philippe Landru

Manoel de Oliveira sortit son premier long-métrage de fiction, Aniki Bobo, en 1942, mais le contexte politique (dictature salazariste) et le manque d’infrastructures dans le Portugal le tinrent éloigné des caméras : ce ne fut qu’en 1963 que sortit son deuxième long métrage, Le Mystère du printemps, évocation de la passion du Christ.

Durant sa carrière, Manoel de Oliveira tourna plus de 50 longs métrages de fiction et documentaires, réalisant l’ensemble de son oeuvre après 60 ans. En 2008, Manoel de Oliveira avait reçu la palme au festival de Cannes pour l’ensemble de son oeuvre.

Quand il mourut, à plus de 106 ans, il était évidemment le réalisateur des records : le réalisateur en activité le plus âgé au monde, le seul à avoir commencé sa carrière à l’époque du cinéma muet, et le premier réalisateur centenaire en activité de toute l’histoire du cinéma.

Il fut inhumé dans le caveau familial de sa ville natale de Porto.


Merci à Laurent Binet pour les photos.


Commentaires

Navigation