PLISSONNIER Gaston (1913-1995)

Père Lachaise - 97ème division
jeudi 1er janvier 2015
par  Philippe Landru

Bien que pratiquement inconnu du grand public, il fut l’une des principales éminences grises du Parti Communiste Français et la courroie de transmission avec les dirigeants du Kremlin. Entré au Parti communiste français à 22 ans (en 1935), il avait gravi un par un tous les échelons du Parti : secrétaire fédéral du Loir-et-Cher (1948-1953), membre du Comité central (1950-1990), Secrétariat (1956-1990) et Bureau politique (1964-1990).

Chargé de surveiller l’appareil, et de promouvoir — ou de rétrograder — les cadres militants au sein de la hiérarchie communiste en fonction de leur sûreté idéologique et de leur discipline, il était l’élément-clé du fonctionnement du Parti Communiste Français et était chargé de convoyer les valises d’argent en provenance de Moscou.

Avec lui repose son épouse, Juliette DUBOIS (1911-1990), qui fut sénatrice communiste entre 1947 et 1948.

Il se trouvent tous les deux dans le tombeau du comité national du parti communiste français. C’est également sur ce tombeau que se trouve une plaque qui rend hommage à Georges Marchais, qui repose à Champigny-sur-Marne (94). Il furent rejoints dans le caveau en 2014 par Robert Chambeiron.


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires