TOPART Jean (1922-2012)

Père Lachaise - 57ème division
dimanche 6 janvier 2013
par  Philippe Landru

Ancien membre du TNP de Jean Vilar, il poursuivit sa carrière au cinéma et au théâtre. Il joua dans plusieurs grandes fictions de la télévision, notamment dans le feuilleton Rocambole et dans Zola ou la conscience humaine, de Stellio Lorenzi (1978). Au cinéma, il tourna dans plusieurs films, dont Poulet au vinaigre (1985) de Claude Chabrol, ou encore Les Acteurs de Bertrand Blier.

Mais s’il est connu par tous, c’est davantage en raison de sa voix riche, nasale, aux inflexions subtiles, qui en fit l’un des plus grands doubleurs français. Il l’utilisa notamment dans les dessins animés Rémi sans famille (1977), Lady Oscar (1979), Ulysse 31 (1981) où il incarnait Zeus, ou encore Les mystérieuses cités d’or (1982) dont il commentait les documentaires concluant chaque épisode. Il doubla aussi de nombreux personnages pour le cinéma, comme l’abominable Bytes dans Elephant Man (1980) de David Lynch, le docteur dans Birdy de Alan Parker (1984), Salieri dans Amadeus de Milos Forman (1984). Il fut encore souvent la voix française de Christopher Lee.

La vidéo suivante montre l’étendue de son talent

Il rejoignit dans le tombeau familial sa soeur, la comédienne Lise TOPART (1927-1952). Élève de Marie Ventura, Lise Topart obtint son premier rôle à 16 ans au Théâtre Montparnasse. Elle connut dès ses débuts un vif succès. Elle alterna ensuite pièces et films. Elle fit une apparition en 1946 dans Sylvie et le Fantôme de Claude Autant-Lara, fut remarquée en 1947 dans Les gosses mènent l’enquête de Maurice Labro, puis dans Contre-enquête de Jean Faurez.
Elle fut fauchée en plein succès à l’âge de 24 ans : le 3 mars 1952, à Nice, elle embarqua sur un vol Air France pour Paris qui s’écrasa au décollage. Aucun des 34 passagers et 4 membres d’équipage ne survécut. Deux autres artistes, Michèle Verly et Harriet Toby, étaient aussi sur ce vol.


Retour vers le Père Lachaise


Commentaires

Logo de Scheidecker
TOPART Jean (1922-2012)
vendredi 22 décembre 2017 à 20h17 - par  Scheidecker

Le célèbre et légendaire feuilleton de l’ORTF Belphegor... Mars 1965. Au tout début du premier épisode,une voix présente Paris et ses curiosités dont l’une est le marché aux puces. Cette voix : Jean Topart !

Logo de RIKO 72
TOPART Jean (1922-2012)
mardi 29 janvier 2013 à 11h58 - par  RIKO 72

Un grand acteur et comédien que l’on ne pourra pas oublier, Rocambole et sous ses doublages de voix.

Site web : jean topart
Logo de euzebe
TOPART Jean (1922-2012)
lundi 7 janvier 2013 à 13h08 - par  euzebe

Il y a des années que je cherche à savoir pourquoi ce si brillant acteur à la voix tellement typée , si irremplaçable dans les rôles de méchant, a soudainement disparu du paysage audio visuel en pleine gloire pour ne subsister qu’en tant que doubleur et pour n’appairaître plus que très fugitivement sur les écrans... Raisons de santé ? raisons personnelles ? dérapage politique hors des sentiers du politiquement correct ? autres raisons ? quelqu’un sait-il ?

Logo de cp
lundi 7 janvier 2013 à 17h10 - par  cp

Euuuuh, mort à 90 ans, ptêt que comédien passé un certain âge, ça commence à faire long ; et que les prolongations sont bien difficiles. La mémoire par exemple.

La dernière fois que l’ai entendu il était invité de radio Courtoisie (Zola chez les inconsolables de l’Affaire...), et il se remémorait avoir, en tant que professeur, eu comme apprentie-comédienne Catherine Laborde ! Qui fait la météo sur TF1. Le théâtre mène à tout...