VILLERET Jacques (Jacky Boufroura : 1951-2005)

Cimetière de Perrusson (37)
lundi 23 mars 2009
par  Philippe Landru

Formé au Conservatoire de Tours, puis de Paris, où il eut comme professeur Louis Seigner, Jacques Villeret fit ses premières armes au théâtre dans Occupe-toi d’Amélie et Les Fourberies de Scapin. C’est Yves Boisset qui le premier lui donna sa chance au cinéma en 1972. Il devint rapidement l’acteur fétiche de Claude Lelouch avec lequel il tourna huit films, et qui lui offrit ses premiers rôles importants dans Le Bon et les méchants et Robert et Robert. Il obtint pour ce film le César du meilleur second rôle.

En 1981, La Soupe aux choux l’imposa définitivement aux yeux du grand public. S’il interprèta par la suite de nombreux rôles comiques (Papy fait de la résistance, Les Frères Pétard), où il interpréta le plus souvent des personnages gauches, mal dans leur peau et un peu beauf, il était à l’aise dans tous les genres. Après quelques années d’absence sur les écrans, durant lesquelles il se consacra à la scène, il revint sur les écrans en 1998 avec Le dîner de cons de Francis Veber, pour lequel il obtint un deuxième César. Ses dernières collaborations avec Jean Becker (Les Enfants du marais, Un crime au paradis et Effroyables jardins) furent tous des succès.

Il repose auprès de sa grand-mère au cimetière de Perrusson, près de Loches.


Merci à Mélanie pour les photos.


Commentaires

VILLERET Jacques (Jacky Boufroura : 1951-2005)
jeudi 13 novembre 2014 à 20h01

Bonjour Jacques Tessier pourrais-je me joindre à vous ?

Logo de Laurent06
VILLERET Jacques (Jacky Boufroura : 1951-2005)
vendredi 9 novembre 2012 à 09h44 - par  Laurent06

Acteur avec beaucoup de talent et d’une rare tendresse. Il nous manque. Repose en paix Jacques !

VILLERET Jacques (Jacky Boufroura : 1951-2005)
vendredi 26 août 2011 à 14h54

Salut mon cher Jacques,
Je n’oublie pas tous les bons moments que nous avons passé ensemble rue Daunou à Paris chez notre ami commun Georges du Scherwood. Repose en paix. Mon épouse est parti te rejoindre le 18 juin 2009.
Je sais qu’un jour nous nous retrouverons autour d’une bonne table dans la joie et la bonne humeur. Je t’embrasse.

Jacques TESSIER