TARKOVSKY Andreï (1932-1986)

cimetière russe de Saint-Geneviève-des-Bois
lundi 25 février 2008
par  Philippe Landru

Cinéaste russe d’une grande exigence esthétique et morale, il fut contraint à l’exil par le gouvernement soviétique. Son œuvre, très teintée de mysticisme, apparente son cinéma à celui de Bergman ou de Bresson. On lui doit Andreï Roublev, Solaris, le Sacrifice...


Commentaires