HALLIER Jean-Edern (1936-1997)

cimetière d’Edern (29)
samedi 13 août 2011
par  Philippe Landru

Ecrivain pamphlétaire, Jean-Edern Hallier a été l’acteur de plusieurs coups d’éclats médiatiques, notamment à partir de 1981. Féroce contre le pouvoir socialiste et particulièrement contre François Mitterrand dont il révéla l’existence de la fille cachée, Mazarine. Il reste un témoin du malaise de la fin du XXe siècle : sa première publication, en 1963, Les Aventures d’une jeune fille, a été suivie de bien d’autres, dont Fin de siècle en 1980, et du très controversé Honneur perdu de François Mitterrand en 1996. Des banquettes de la brasserie Lipp aux pistes cyclables de Deauville, ce chroniqueur avait aussi dirigé le journal satirique L’Idiot international créé par Sartre.

Il mourut lors d’une promenade à bicyclette et repose dans ce village de Bretagne où son père avait une propriété, et dont il s’était servi pour baptiser son fils. Son épitaphe proclame : « Qu’il soit permis à tout le monde de rêver comme j’ai vécu ».


Merci à Patrick Bihannic pour les photos.


Commentaires

Logo de hugongerard
HALLIER Jean-Edern (1936-1997)
dimanche 16 décembre 2012 à 10h28 - par  hugongerard

Il était invité assez souvent chez Bernard Pivot dans son émission : Apostrophe , émission

litteraire que nous regrettons tous et qu on a pas remplaçé depuis sa disparition , lorsque un

livre ne lui plaisait pas il le jetait a travers , est-ce une facheuse attitude de sa part .

Navigation