Poster un commentaire à la suite de l’article...

samedi 22 juin 2013
par  Philippe Landru

PANTIN (93) : cimetière parisien

Un monstre ! Par quelque bout qu’on le prenne, le cimetière parisien de Pantin plonge le taphophile dans des abîmes de perplexité : son immensité (il est le plus grand cimetière de France avec ses 107 hectares), la tristesse qui s’en dégage (les jours pluvieux, c’est à se foutre une balle dans la tête (...)

En réponse à...

Logo de burgos
jeudi 22 septembre 2016 à 10h49 - par  burgos

bonjour et merci pour ce blog
merci également de m’apprendre que je suis taphophile.
je voulais juste parler de certains résidants permanents du cimetière de pantin dont personne n’évoque la présence : les renards.
ces renards sont bien vivants et bien tranquilles visiblement puisqu’ils sont désormais une dizaine à vivre sur le site.
l’administration les tolère et ces squatters poilus se nourrissent d’oiseaux et de souris.
il est possible, tôt le matin, d’en apercevoir un s’enfuyant entre deux tombes.
malheureusement, la consanguinité de cette troupe a engendré quelques handicaps chez les individus et à terme, cette tribu disparaîtra.
Quoiqu’il en soit, ils ajoutent à la poésie et au mystère de ce lieu.
Ils sont aussi un symbole de vie parmi les morts.
à bientôt
david

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?