SOLVAY Ernest (1838-1922)

cimetière d’Ixelles - Belgique
jeudi 5 novembre 2020
par  Philippe Landru

Passionné par la physique, la chimie et l’histoire naturelle, il fut empêché d’aller à l’université en raison d’une maladie et commença à travailler à 21 ans dans l’usine à gaz de son oncle. Au cours d’une expérience, il découvrit un procédé révolutionnaire de fabrication de la soude. Il fit breveter une première fois en 1861 une méthode économique de son invention pour fabriquer du carbonate de soude trop rare à l’état naturel, un procédé à l’ammoniac qui permet la fabrication industrielle du carbonate de sodium, à partir de chlorure de sodium et de calcaire, connu depuis sous le nom de procédé Solvay. En 1863, Ernest Solvay installa sa première usine, et lance ainsi son « empire de la chimie ». La Société Solvay & Cie prit progressivement une dimension internationale et devint l’un des géants de l’industrie chimique. Ernest Solvay prit aussi des initiatives sociales, en étant le précurseur de la législation sociale dans ses usines, en y ayant intégré un système de sécurité sociale. Ce faisant, il dessine les contours d’une structure sociale fondée sur l’organisation du marché du travail, sur l’égalité des chances et sur l’implication de l’Etat. Il continua son combat pour les droits des travailleurs au Sénat avant d’être nommé ministre d’Etat en 1918. Il fut également le mécène de l’Université Libre de Bruxelles où il y fonda l’Institut de physiologie (1895), l’institut de sociologie (1894) et l’Ecole de commerce Solvay (1903). Il soutint et promut les sciences, à travers la création de l’Institut international pour la physique et la chimie à Bruxelles. Il créa une cité scientifique destinée à abriter ces différents instituts, toujours visibles au parc Léopold. C’est là que se tiennent tous les 3 ans les fameux Conseils Solvay (ou Congrès Solvay). Pendant une semaine, un Conseil d’une vingtaine de spécialistes discutent entre eux d’un problème d’actualité soigneusement préparé par d’éminents rapporteurs.

JPEG - 35.8 ko
Congrès Solvay de 1911

La première édition, en 1911, réunit onze prix Nobel autour de la question de la radioactivité dont notamment Marie Curie, Albert Einstein, Paul Langevin, Max Planck, Ernest Rutherford, Henri Poincaré et le duc Maurice de Broglie.

Il repose sous une tombe dessinée par Victor Horta.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique