LOUDUN (86) : cimetière

visité en juillet 2020
jeudi 15 octobre 2020
par  Philippe Landru

Le vaste cimetière de Loudun possède un grand nombre de tombeaux anciens qui rendent sa découverte agréable.

JPEG - 58.2 ko
Le gisant d’un prêtre, unique sculpture du cimetière
JPEG - 32.4 ko
Une vaste chapelle anonyme domine le cimetière

Lors de cette visite, on ne peut évidemment pas ne pas penser à la réputation sulfureuse de la ville, marquée par des « rumeurs » dont on cherchera en vain ici la tombe des protagonistes :

- celle d’Urbain Grandier d’abord, accusé de sorcellerie et mort sur le bûcher en 1634 sur ordre du Cardinal de Richelieu.

- celle de la « bonne dame de Loudun », Marie BESNARD (1896-1980), qui fut accusée de 12 meurtres à l’arsenic et qui fut inculpée en 1949, libérée en 1954 et finalement acquittée en 1961. Morte en 1980 à Loudun, elle ne repose cependant pas dans ce cimetière ayant don de son corps à la science, en l’occurrence à la faculté de médecine de Limoges. On trouvera cependant ici la tombe de ses maris, de son père, de sa mère, de sa belle-mère, de sa belle-sœur, de sa cousine, de sa grand-tante, de l’ami de la famille… Bref celles des 12 Loudunais morts entre 1927 et 1949 et dont Marie Besnard hérita. Les tombes de cette famille ne manquent pas dans ce cimetière !

On y trouvera en revanche les tombes :
- du médecin Georges GILLES de la TOURETTE
- de l’ancien ministre René MONORY

Y repose également la communiste Isabelle DOUTEAU (Elisabeth Douteau : 1914-2004), qui fut député de la Vienne de 1947 à 1951.


Commentaires

Logo de DURAND
LOUDUN (86) : cimetière
samedi 24 octobre 2020 à 19h19 - par  DURAND

Georges Albert Édouard Brutus sont tous les prénoms de Gilles de La Tourette, né à Saint-Gervais-les-Trois-Clochers, non loin de Châtellerault dans la Vienne, le 30 octobre 1857.
Il est mort en Suisse à Prilly le 22 mai 1904 où il était interné suite à la blessure à la tête causée une patiente qui lui avait tiré dessus !

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?