ÉVIAN-LES-BAINS (74) : cimetière

visité en août 2017
mardi 22 janvier 2019
par  Philippe Landru

Comme c’est souvent le cas des communes qui bordent le Léman, le cimetière d’Evian-les-Bains offre de beaux paysages sur le lac. Le cimetière se divise en plusieurs terrasses réalisées au gré des agrandissements.

Comme toutes les villes thermales, le cimetière y est plus cosmopolite qu’ailleurs, anciens curistes

On signalera comme curiosités .
- les deux bustes de Charles-Albert Besson (qui fut maire de la ville et qui donna son nom à un quai) et Louis Rey, dans le même caveau.

- dans un coin du cimetière, plusieurs caveaux des barons de Blonay, descendants des anciens seigneurs du lieu.
- plusieurs tombes de la famille Cachat, qui furent les premiers promoteurs et exploitants des eaux d’Evian.

Parmi les personnalités notables de la ville, on citera :

- Jean BERNEX (1893-1947), élu député conservateur de la Haute-Savoie en 1936, sur un programme de refus du Front populaire. Rallié à Vichy (qui en fit le maire de la ville), il n’en fut pas moins résistant et fut à ce titre déporté à Dachau par la Gestapo.

- Camille BLANC (1912-1961) : maire SFIO d’Evian, il fut appelé « l’homme des congrès » parce qu’il fut un véritable promoteur de la renommée de sa ville. Pacifiste convaincu, il œuvra pour la paix en Algérie. Il fut assassiné en 1961 par l’OAS parce qu’il avait accepté que la conférence pour la signature des accords de paix en Algérie ait lieu dans sa ville.

- Charles Gabriel LAURENT (1804-1885), qui fut député du parlement du royaume de Sardaigne. Dans son tombeau, où repose également Albert Duplan qui fut maire de la ville, fut inhumé le physicien Albert ARNULF (898-1984), qui dirigea les laboratoires de recherche de l’Institut d’optique théorique et appliquée de 1946 à 1968 ; ainsi que l’économiste André PLATIER (1914-1991). Plus près de nous y fut enfin inhumé le chanteur Jean ARNULF (1932-2007), qui eut une carrière relativement courte, au cours des années 60, avec un répertoire de chansons engagées et antimilitariste. Crématisé au Père Lachaise, il repose dans le caveau familial.

- Le peintre de nus Fernand MAJOREL (1898-1965).


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?