ÎLE-DE-SEIN (29) : cimetière

jeudi 1er octobre 2015
par  Philippe Landru

Cimetière non traité de manière exhaustive

Il existe deux cimetières dans la petite commune de l’île-de-Sein :

- un cimetière « des cholériques », à proximité du Mémorial des Forces Françaises Libres et donc à l’extérieur de la commune, où furent inhumés les victimes des la dernière épidémie de choléra, entre 1885 et 1886.

- Le cimetière du village à proprement dit se trouvait auparavant à l’intérieur du bourg, autour de la vieille église, respectivement sur l’emplacement de la Mairie et du Centre médical. Il ne fut transféré à l’extérieur, sur la route du phare, qu’après la Seconde Guerre mondiale. On y transféra le calvaire, en granite de kersanton, du sculpteur Yan Larhantec de Landerneau. Dans cette île singulière et isolée dans tous ses aspects, ce sont les familles et les amis qui préparent la tombe, et il n’y a pas de pompes funèbres.

Bien des tombes témoignent de la difficulté d’être un îlien, en particulier vu le nombre de « péri en mer ».

Parmi les tombes de ces pêcheurs anonymes se trouve celle du cinéaste Alain KAMINKER (1930-1958), le frère de Simone Signoret. Alors qu’il tournait sur l’île un documentaire sur les difficultés de sauvetage (La mer et les jours), il fut victime du mal de mer et tomba à l’eau. Son corps fut retrouvé le lendemain sur une grève de l’île où il fut enterré, selon la volonté de sa famille.


Merci à François Berger pour les photos.


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?