LOCRONAN (29) : église Saint-Ronan et cimetière

Visité en juin 2015
vendredi 3 juillet 2015
par  Philippe Landru

Dans le très pittoresque bourg de Locronan figure en bonne place l’église qui, construite au XVe siècle, contient le tombeau de Saint-Ronan. Il se trouve dans la chapelle du Pénity, construite en 1530 par Renée de France, fille du roi Louis XII en annexe de l’église à l’emplacement supposé de son ancien ermitage.


L’église Saint-Ronan


Saint-Ronan (VIe siècle) fait partie des saints plus ou moins mythiques de l’ancienne Armorique. Il aurait été originaire d’Irlande. La légende raconte qu’après sa mort, près d’Hillion en Côte-d’Armor, pour savoir où l’enterrer, l’on mit donc son cercueil sur une charrette tirée par deux bœufs, et on les laissa aller. C’est ici que les bœufs seraient arrivés pour ne plus en bouger, et c’est donc là que Ronan aurait été enterré.

Le saint est représenté sur une dalle en pierre de kersanton, soutenue par six anges porteurs de blasons ; deux anges veillent à ses côtés, les six autres supportent la table funèbre. Le gisant du saint enfonce de la main gauche sa crosse dans la gueule d’un monstre et il bénit de sa main droite.


Le cimetière


Derrière l’église se trouve le cimetière de Locronan. Un calvaire, représentant le saint, y figure en bonne place.

C’est ici que fut inhumé le célèbre médecin Louis-Jacques BÉGIN, qui devrait représenter la gloire du cimetière. Il fut en réalité transféré ultérieurement au cimetière Montparnasse, à Paris. Les taphophiles se consoleront grâce à la présence de sa première pierre tombale, enchâssée dans le mur d’enceinte, à l’entrée du cimetière.

On trouve ici le tombeau familial Royer : la plaque tombale rappelle le souvenir de l’alpiniste Pierre Royer (1952-1995), qui disparut, avec Benoît Chamoux (vainqueur de 13 sommets de plus de 8.000 m), dans l’ascension du Kangchenjunga (8.586 m).

Pas de personnalités notables dans ce lieu, mais on peut dresser des listes de familles locales auxquelles se rattachent d’autres personnalités inhumées ailleurs : Hémon (les ancêtres de Louis sont de cette paroisse), Le Clézio, Danielou, Queffelec...


Commentaires

Brèves

Qui est derrière ce site ?

vendredi 14 février 2014

Pour en savoir un peu plus sur ce site et son auteur :

- Pourquoi s’intéresser aux cimetières ?
- Pourquoi un site sur les cimetières ?
- Qui est derrière ce site ?